SharePoint
Aide
IRSN, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

Search our site :

ok

Contact us :

ok
En Fr

Enhancing Nuclear Safety


Research

Publications

Safety monitoring of the transport of radioactive materials on sites in France.

Luc CHAUMETTE, doctorate thesis of the University of Lille II Law and Health, Faculty of legal, political and social sciences, defended on the 3rd May 2000.

Document type > *Mémoire/HDR/Thesis

Keywords > regulations

Research Unit > SSTR (Radioactive material transport safety unit)

Authors >

Publication Date > 01/05/2000

Summary

La réglementation du transport des matières radioactives et fissiles à usage civil concerne la protection de l'homme et de l'environnement, contre le risque radiologique présenté par les matières transportées. C'est pourquoi elle fait notamment appel au droit de la protection de l'environnement, à celui du transport des marchandises dangereuses et au droit nucléaire. Selon l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), sa mise en oeuvre garantit au transport un degré de sûreté élevé. Cette réglementation trouve sa source dans des recommandations de l'AIEA qui tiennent compte des enseignements de la recherche scientifique et du retour d'expérience technique. Ces dernières sont traduites au sein de réglements internationaux afin d'être adaptées aux modes de transport. Leur réception dans le droit interne est enfin accompagnée de spécificités nationales, principalement relatives aux missions et aux responsabilités des intervenants. Cette réglementation technique et administrative est ainsi relativement complexe et sa codification permettrait d'en accroître la transparence. L'ensemble répond toutefois au double objectif du droit du transport des marchandises dangereuses, garantir la sûreté de ce secteur d'activité sans porter de préjudice injustifié aux échanges. Afin d'appliquer la réglementation, les exploitants mettent en oeuvre des procédures de surveillance et de vérification de la conformité de leurs activités. En complément de ces procédures, les pouvoirs publics compétents contrôlent a priori et a posteriori cette conformité par sondages. A ce titre, exploitants et pouvoirs publics engagent leur responsabilité qui relève, selon leur nature, du régime de la responsabilité civile en cas de dommage, de celui de la responsabilité administrative en cas de faute ou de risque, et de celui de la responsabilité pénale en cas d'infraction. Ainsi, l'obligation d'appliquer la réglementation pèse sur les exploitants et la puissance publique doit faire respecter la réglementation qu'elle élabore. Cependant, le champ d'application du contrôle de la sûreté du transport des matières radioactives en France n'est pas exhaustif. En effet, les activités les plus dangereuses sont privilégiées, tandis que le contrôle de celles relevant essentiellement du secteur médical, industriel ou de la recherche scientifique présente certaines carences. Ceci montre l'insuffisance des moyens dont dispose la puissance publique et le manque de coordination administrative des compétences techniques de contrôle qu'il conviendrait de rationaliser.
Send Print

Close

Send to a friend

The information you provide in this page are single use only and will not be saved.
* Required fields

Recipient's email:*  

Sign with your name:* 

Type your email address:*   

Add a message :

Do you want to receive a copy of this email?

Send

Cancel

Close

WP_IMPRIMER_TITLE

WP_IMPRIMER_MESSAGE

Back

Ok