SharePoint
Aide
IRSN, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

Search our site :

ok

Contact us :

ok
En Fr

Enhancing Nuclear Safety


Research

Publications

Extrema, contrat ANR-06-VULN-005 : Épisodes météo climatiques extrêmes et redistribution des masses sédimentaires et des polluants associés au sein d'un système côtier - Rapport final

Extrema / Compilation des actes du colloque de restitution finale, 4-5th May 2011, rapport DEI/SESURE n° 2011-24

Document type > *Report/contribution to WG (paper or CD-Rom)

Keywords >

Research Unit > IRSN/DEI/SESURE/LERCM

Authors > EYROLLE Frédérique

Publication Date > 05/05/2011

Summary

Le projet EXTREMA, réalisé sous l’égide de l’Agence nationale de la recherche dans le cadre du programme Vulnérabilité : Milieux et Climat – 2006, a débuté en janvier 2007 et s’est achevé en juin 2011. Plusieurs organismes y ont participé en tant que partenaires: l’IRSN, le CEFREM, le CEREGE, l’IFREMER et le Laboratoire
d’Aérologie du Pôle d’Océanographie Côtière de l’Observatoire Midi-Pyrénées.

 

L’objectif du projet EXTREMA est d’évaluer les conséquences des épisodes météo-climatiques extrêmes sur la redistribution des masses sédimentaires et des polluants associés au sein du système côtier du Golfe du Lion. Il est structuré en 5 grands thèmes :

 

A- le volet atmosphérique (précipitations, aérosols, poussières sahariennes) ;
B- le volet fleuves (crues et inondations) ;
C- le volet milieu marin côtier (crues, tempêtes) ;
D- le milieu marin profond (coulée d’eau dense, convection) ;
E- le volet modélisation.

Le projet est ciblé sur le Rhône aval et la Têt, le plateau continental du Golfe du Lion jusqu’aux canyons du milieu marin profond. Il s’intéresse au devenir des éléments traces potentiellement contaminants (ETPC) tels que les métaux lourds (Cu, Cd, Pb, Zn, Hg) et les radionucléides artificiels, dans le cadre du changement climatique et de la « pathologie » des événements extrêmes. EXTREMA repose en grande partie sur l’acquisition de données à partir d’observatoires et d’instrumentations déployés à l’échelle du Golfe du Lion par les différentes équipes partenaires, ainsi que sur la modélisation hydro sédimentaire appliquée aux différentes échelles spatiotemporelles
: prodeltas/plateau continental - continu/évènementiel. Les partenaires sont impliqués dans la plupart des thèmes, sur des actions propres en concertation avec les autres membres associés au thème afin de mettre en synergie les moyens et les compétences.


Les résultats du projet permettent de préciser :

1. les modifications de fréquence des épisodes météo climatiques de grande ampleur sur la zone côtière du Golfe du Lion en s’appuyant en particulier sur les chroniques historiques ;
2. les flux de masse et d’Éléments Traces Potentiellement Contaminants (ETPC) associés générés lors des évènements extrêmes ;
3. la typologie des flux extrêmes en identifiant les vecteurs de transfert préférentiels ;
4. les réponses du système aux différents forçages (relations d’interpolation entre les forçages et les flux) ;
5. l’intensité spatio-temporelle des redistributions des masses ;
6. les milieux de concentration (focalisation) et les compartiments puits ;
7. la durée des déséquilibres, éventuellement les phénomènes de seuil et les changements abrupts potentiels ;
8. la vulnérabilité des environnements côtiers au changement global pour les 20 à 30 prochaines années sur la base de scenarii.

 

Les 4 et 5 mai 2011 a eu lieu, à Cadarache (13115), le colloque de restitution finale des travaux accomplis dans le cadre du projet EXTREMA par les différents partenaires. Le présent fascicule rassemble les résumés des contributions des participants à ce colloque ainsi que la synthèse des publications rattachées au projet.


Close

Send to a friend

The information you provide in this page are single use only and will not be saved.
* Required fields

Recipient's email:*  

Sign with your name:* 

Type your email address:*   

Add a message :

Do you want to receive a copy of this email?

Send

Cancel

Close

WP_IMPRIMER_TITLE

WP_IMPRIMER_MESSAGE

Back

Ok