SharePoint
Aide
IRSN, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

Search our site :

ok

Contact us :

ok
En Fr

Enhancing Nuclear Safety


Research

Publications

Evaluation du risque de cancer de la thyroïde après exposition aux iodes radioactifs

Catelinois O., Colonna M., Verger P., Rogel A., Tirmarche M. Revue d'Epidemiologie et de Sante Publique, 50 (4) : 1S61, in French

Summary

Problématique Les calculs d’excès de risque de cancer radio-induit peuvent être effectués lors de la mise en place d’études épidémiologiques sur des cohortes de travailleurs ou de patients exposés par exemple, notamment pour calculer une puissance statistique ou à la suite d’expositions accidentelles pour en estimer les conséquences. Ces calculs s’appuient sur des modèles de risque absolu ou relatif, ces derniers nécessitant la connaissance des taux d’incidence spontanée dans la population concernée. Des estimations d’incidence spontanée sont possibles à partir des registres de cancers mais ceux-ci ne couvrent pas l’ensemble des zones d’étude potentielles et couvrent une période de temps limitée. Des inférences dans le temps et l’espace sont ainsi parfois nécessaires. Les limites et incertitudes de cette approche peuvent être discutées au travers d’un exemple de projection du taux d’incidence spontanée des cancers de la thyroïde en France métropolitaine effectué dans le cadre d’une évaluation de risque en situation accidentelle. Matériel et méthode 2045 cas de cancer de la thyroïde pour 59 822 173 personnes années ont été inclus dans l’étude. Ces cas ont été diagnostiqués chez les 5 – 59 ans, entre 1978 et 1997, dans 6 départements métropolitains. Les données de cancers de la thyroïde ont été obtenues à partir des registres du réseau FRANCIM. Les projections ont été réalisées sur une période de 20 ans avec des modèles âge – période - cohorte ajustés et sélectionnés au préalable sur les données des registres retenus dans l’analyse. Une validation de la représentativité des données utilisées a été menée par une analyse croisée. Résultats Depuis plus de 20 ans, l’incidence des cancers de la thyroïde est en augmentation chez les hommes et chez les femmes. Une tendance linéaire statistiquement significative en fonction de la période de diagnostique est observée. Le modèle sélectionné comprend donc le sexe, l’âge (en 10 catégories) et la période calendaire (en continue). La projection a été réalisée sur 20 ans à partir de 1997 en fonction du sexe, de l’âge et de la période de diagnostique. Les résultats de la projection montrent une multiplication du taux d’incidence spontanée de cancer de la thyroïde par 2,5 pour les femmes et par 2 pour les hommes sur la période. Discussion L’utilisation simple de ces modèles de projection pose le problème de la construction de scénarios. L’incertitude liée à ces projections dans le temps est à discuter parallèlement à celle du choix du modèle de risque (risque relatif ou risque absolu) issus d’études épidémiologiques différentes.
Send Print

More information


Close

Send to a friend

The information you provide in this page are single use only and will not be saved.
* Required fields

Recipient's email:*  

Sign with your name:* 

Type your email address:*   

Add a message :

Do you want to receive a copy of this email?

Send

Cancel

Close

WP_IMPRIMER_TITLE

WP_IMPRIMER_MESSAGE

Back

Ok