SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Résultats des analyses de l’IRSN pour la période du 20 juillet au 10 août 2010 : Pas d’impact radiologique mesurable en France des incendies de forêts en Russie

 31/08/2010

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

La période de canicule et de sècheresse exceptionnelle qui a sévi ces dernières semaines en Russie a entraîné une multiplication des incendies de forêt. Cette situation a conduit à s’interroger sur l’impact sur la radioactivité de l’air en France dans l’hypothèse où ces incendies toucheraient des forêts des territoires contaminés par les retombées radioactives de l’accident de Tchernobyl en 1986.


En effet, suite à cet accident, la litière recouvrant le sol des forêts et les arbres poussant sur les territoires contaminés couvrant une partie de la Biélorussie, de l’Ukraine et de l’ouest de la Russie présentent encore aujourd’hui une contamination significative en césium 137, radionucléide persistant dans les sols avec une période radioactive de 30 ans. En cas de combustion, ce radionucléide peut être en partie émis dans l’atmosphère avec les fumées et ainsi conduire à une contamination de l’air. Cette contamination peut alors être dispersée sur le reste des territoires, au gré des conditions météorologiques.


Un tel phénomène a déjà été observé au cours de l’été 2002, notamment en France grâce aux mesures réalisées par l’IRSN sur des prélèvements de poussières atmosphériques effectués par les stations du réseau d’étude et de surveillance radiologique de l’air, dénommé OPERA-Air (pour plus d’informations, consultez la fiche d’information publiée le 5 août 2010).


C’est pourquoi depuis fin juillet, l’IRSN assure une vigilance particulière sur la qualité radiologique de l’air en France, à l’aide de ses réseaux de surveillance. En coopération avec Météo France, l’IRSN a suivi l'évolution des masses d'air et a sélectionné dix stations de son réseau OPERA-Air dont les prélèvements ont été mesurés en priorité afin de déceler un éventuel impact des incendies de forêt de Russie sur notre territoire.


Les résultats de mesure de l’activité du césium 137 dans l’air pour la période du 20 juillet au 10 août 2010 sont rassemblés dans la fiche d’information de l’IRSN du 30 août 2010. Ils ne s’écartent pas des valeurs habituellement quantifiées en France, ce qui permet de conclure à l’absence d’impact imputable aux incendies en Russie au cours de cette période.


> Télécharger la fiche d’information « Surveillance de l’impact radiologique des incendies de Russie : résultats des mesures de la radioactivité de l’air effectuées par l’IRSN du 20 juillet au 10 août 2010 » (document pdf)

Avis et rapports
Avis aux autorités 16/10/2017 Nouveaux avis de l'IRSN de Septembre 2017
Avis aux autorités 02/10/2017 Avis de l'IRSN à l'ASN de Septembre 2017
Consulter tous les avis et rapports
En direct sur twitter
18/10/2017 - 11:31 @IRSNFrance #Radon, changeons d’air ! Claire Gréau, experte IRSN, et Mme Berton échangent sur travaux de remédiation @neosfair… https://t.co/jBhfuoyYOi
18/10/2017 - 11:23 @IRSNFrance RT @neosfair: Ce 18/10, animation d'un atelier sur le #radon. L'occasion de présenter les résultats obtenus dans une maison que nous avons…
18/10/2017 - 06:01 @suretenucleaire Jusqu'au 22 oct., inscrivez-vous ! EUROSAFE, le rendez-vous des organismes de sûreté nucléaire européens, à Paris.… https://t.co/ZuzmjSgLL4
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances