SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Surveillance de la radioactivité : l’IRSN lance la réalisation du constat radiologique Nord Normandie

 04/05/2015

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 


Membres de Commissions locales d’information (CLI), élus locaux, représentants d’associations et d’établissements publics implantés sur les territoires concernés, une trentaine de personnes ont participé le 7 avril 2015 à la réunion de présentation du projet de « constat radiologique » Nord Normandie.


L’IRSN réalise depuis 2009 des constats radiologiques à l’échelle d’un territoire. Référentiel actualisé des niveaux de radioactivité dans l’air, l’eau et le sol, le constat radiologique est utile pour évaluer l’impact d’un éventuel incident nucléaire. Dans plusieurs régions, il rend également compte du « bruit de fond » radiologique lié à l'exploitation minière d'uranium et à la rémanence des retombées atmosphériques anciennes (essais d'armes nucléaires et accident de Tchernobyl).


Dix départements concernés, la Manche et le sud de la mer du Nord


Débuté à la fin 2014 par des prélèvements en mer, le constat radiologique Nord Normandie concerne pour la partie terrestre, 10 départements et pour la partie marine, l’ensemble de la Manche ainsi que le sud de la mer du Nord. Quatre centrales nucléaires (du nord au sud, Gravelines, Penly, Palluel, Flamanville) pour un total de 15 réacteurs, sont implantés dans le territoire concerné.


Lors de la réunion du 7 avril, l’IRSN a présenté aux acteurs locaux la démarche et la méthodologie du constat. Concrètement, l’Institut va réaliser plusieurs campagnes de prélèvements et de mesures après avoir sélectionné des lieux et des productions ou denrées qui prennent en compte les spécificités locales.


Les acteurs locaux associés


Les participants ont montré un vif intérêt pour ce projet. Aussi, dans le cadre de sa stratégie d’ouverture à la société et en ligne avec l’organisation éprouvée lors de la réalisation d’autres constats radiologiques, cette réunion a vu la mise en place d’un groupe de suivi. Ses participants seront associés à toutes les étapes. Ils  pourront examiner le projet de constat pour le territoire concerné, émettre des avis et propositions d’évolution, accompagner les campagnes de prélèvements en tant qu’observateur et donner leur avis sur la restitution des résultats obtenus.


Pour rappel, l’une des missions de l’IRSN est de surveiller la radioactivité dans l’environnement en France. Les constats radiologiques complètent les dispositifs de surveillance en continu ou ponctuels, dans toute la France, en particulier autour des centrales nucléaires. Par exemple, l’Institut vient de réaliser toujours dans le Nord, des prélèvements à proximité de la centrale de Gravelines et à Wimereux, une commune située le long de la Manche. 


En direct sur twitter
04/08/2017 - 12:24 @IRSNFrance @Plascienviro @Plascilab_ @iffo_rme @PlaneteSciences les ingénieurs de @IRSNFrance participent à la journée de mont… https://t.co/0dwVwsPA9k
04/08/2017 - 11:25 @IRSNFrance RT @Plascienviro: Journée de montage du capteur Open radiation entre partenaires @Plascilab_ @iffo_rme @IRSNFrance @PlaneteSciences https:/…
03/08/2017 - 14:36 @IRSNFrance RT @mpbigot: @AudreyLive14 @IRSNFrance une bonne nouvelle https://t.co/sfXsHpNVV9
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances