SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Radioprotection des travailleurs : derniers jours pour être en conformité dans SISERI

 23/06/2016

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

 

Depuis l’entrée en vigueur au 1er juillet 2014 de l’arrêté relatif à la carte de suivi médical et au suivi dosimétrique des travailleurs exposés aux rayonnements ionisants, les employeurs doivent renseigner dans le  Système d’information de la surveillance de l’exposition aux rayonnements ionisants (SISERI), un certain nombre d’informations dites « administratives ». Ils ont jusqu’au 1er juillet 2016 pour compléter ces informations. Après cette date, ils se retrouveront en infraction par rapport à cette disposition réglementaire.

 

Nom, prénom, établissement de rattachement, numéro de Sécurité sociale, catégorie du travailleur exposé (A ou B), activité et métier du travailleur, statu d’emploi… autant d’informations que l’employeur se doit de compléter si le travailleur est déjà connu de SISERI ou de renseigner pour tout nouveau travailleur exposé.

 

Ces informations servent à établir la carte individuelle de suivi médical délivrée par le médecin du travail. Elles permettent également de compléter le registre national des données de la surveillance individuelle de l’exposition des travailleurs avec des informations nécessaires à leur exploitation statistique.

 

Mission du Correspondant SISERI de l'employeur

 

Pour remplir cette mission, chaque employeur doit désigner au moins un Correspondant SISERI de l’Employeur (CSE). Pour cela, les employeurs doivent établir ou compléter leur protocole d’accès à SISERI (via l’application PASS) en désignant nommément cette (ou ces) personne(s). Le(s) CSE désigné(s) met(tent) à jour la liste des travailleurs exposés et s’assure(nt) de la complétude des informations afin que la carte de suivi médical soit accessible au médecin du travail.

 

SISERI met dès lors à disposition du médecin du travail, la carte de suivi pré-remplie. Le médecin du travail, en se connectant sur SISERI, accède à cette carte qu’il complète notamment avec la date du dernier examen médical et l’absence de contre-indications à effectuer des travaux sous rayonnements ionisants. Les cartes de suivi médical sous forme cartonnée, ne sont plus délivrées par l’IRSN.

 

Faciliter le travail quotidien 

 

Ces changements bénéficient déjà aux employeurs. Chacun d’entre eux, dès lors que le CSE complète les données et prend soin de les tenir à jour comme le prévoit la réglementation, dispose dans SISERI d'un tableau de bord actualisé de ses collaborateurs exposés aux rayonnements ionisants, ce qui facilite les échanges avec tous les acteurs de la surveillance de l’exposition des travailleurs.

 

 

Comment intégrer les données administratives sur Siseri ?
Comment intégrer les données administratives sur Siseri ?
>> Cliquer sur l'image pour agrandir
Source : Antoine Dagan/Spécifique/IRSN

 


Afin de faciliter la prise en main de SISERI par le CSE, l’IRSN met à disposition sur internet un guide d’utilisation par le CSE et une Foire aux questions. L’Institut répond également aux questions des utilisateurs au 01 58 35 84 04.


Pour en savoir plus :

Lire notre dossier sur les Personnes compétentes en radioprotection
Consulter le site internet du SISERI

 

 

En direct sur twitter
04/08/2017 - 12:24 @IRSNFrance @Plascienviro @Plascilab_ @iffo_rme @PlaneteSciences les ingénieurs de @IRSNFrance participent à la journée de mont… https://t.co/0dwVwsPA9k
04/08/2017 - 11:25 @IRSNFrance RT @Plascienviro: Journée de montage du capteur Open radiation entre partenaires @Plascilab_ @iffo_rme @IRSNFrance @PlaneteSciences https:/…
03/08/2017 - 14:36 @IRSNFrance RT @mpbigot: @AudreyLive14 @IRSNFrance une bonne nouvelle https://t.co/sfXsHpNVV9
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances