SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Incident lors de la récupération d’une source radioactive d’un appareil de radiographie industrielle : six personnes contaminées

 27/05/2010

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

 

Au cours d’une opération conjointe de l’IRSN et des entreprises Cegelec et Feursmétal, effectuée dans l’après-midi du 26 mai 2010, pour récupérer une source radioactive bloquée dans un gammagraphe de Cegelec situé dans un atelier de l’usine Feursmétal (Feurs-département de la Loire), une dispersion accidentelle de particules de cobalt 60 a entraîné la contamination de six personnes présentes dans le local où était réalisée l’opération.  

 

Cette intervention de l’IRSN, réalisée à la demande de Cegelec et dans le cadre de la mission d’assistance en radioprotection de l’Institut, avait pour but de mettre en sécurité une source de cobalt 60 bloquée dans le gammagraphe. Cette opération difficile a été menée à distance à l’aide de moyens robotisés et de caméras vidéo. Elle a conduit à endommager accidentellement la source de cobalt 60 (radionucléide émetteur de rayonnement gamma), entraînant la dispersion de cette substance radioactive dans le hall où se déroulait l’opération. Les dosimètres dont étaient équipés les intervenants ont permis de détecter rapidement une anomalie dans le déroulement des opérations. L’existence d’une contamination a été établie vers 17h30.  

 

Les six personnes présentes dans l’atelier au moment de l’incident (deux de Feursmétal, deux de Cegelec et les deux intervenants de l’IRSN) ont été contaminées. Elles ont été prises en charge en fin de journée par la cellule mobile d’intervention radiologique (CMIR) de la Loire qui a procédé à une décontamination externe de chacune d’entre elles. Elles ont ensuite été dirigées vers le service médical de la centrale nucléaire de Saint-Alban qui dispose de l’appareillage spécifique indispensable (anthroporadiamétrie) pour l’évaluation d’une contamination interne chez l’homme. Les premiers résultats des mesures anthroporadiamétriques, réalisées en urgence, montrent que la contamination bien que significative ne semble pas être inquiétante pour la santé de ces personnes. Des examens complémentaires seront réalisés dans les prochains jours afin de confirmer ces résultats et de réaliser une évaluation précise des doses individuelles reçues. 

 

L’IRSN a dépêché sur les lieux de l’incident de nouveaux moyens d’intervention afin d’évaluer la dispersion de la radioactivité dans l’atelier où s’est produit l’incident ainsi que dans son environnement proche. Les modalités de reprise de la source toujours bloquée et du traitement des locaux contaminés sont étudiées sur place en liaison avec l’autorité de sûreté nucléaire (ASN), la préfecture et l’entreprise Feursmétal. L’IRSN publiera prochainement sur son site internet des informations complémentaires sur cet incident, classé par l’ASN au niveau 2 de l’échelle INES en radioprotection. 

Avis et rapports
Avis aux autorités 16/10/2017 Nouveaux avis de l'IRSN de Septembre 2017
Avis aux autorités 02/10/2017 Avis de l'IRSN à l'ASN de Septembre 2017
Consulter tous les avis et rapports
En direct sur twitter
18/10/2017 - 11:31 @IRSNFrance #Radon, changeons d’air ! Claire Gréau, experte IRSN, et Mme Berton échangent sur travaux de remédiation @neosfair… https://t.co/jBhfuoyYOi
18/10/2017 - 11:23 @IRSNFrance RT @neosfair: Ce 18/10, animation d'un atelier sur le #radon. L'occasion de présenter les résultats obtenus dans une maison que nous avons…
18/10/2017 - 06:01 @suretenucleaire Jusqu'au 22 oct., inscrivez-vous ! EUROSAFE, le rendez-vous des organismes de sûreté nucléaire européens, à Paris.… https://t.co/ZuzmjSgLL4
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances