SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

L’Université nationale de Singapour et l’IRSN signent des accords de coopération dans le domaine de la formation en sûreté nucléaire

 18/05/2015

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

Logos-CP-IRSN-Singapore-FR.gif

L’Université nationale de Singapour (NUS) et l’IRSN ont signé ce 18 mai 2015, un protocole d’accord de coopération dans le domaine de la formation en sûreté nucléaire, en présence des Présidents de la République française et de Singapour, à l’Elysée. Cette collaboration couvre la mise en place d’une expertise dans le domaine de la sûreté nucléaire, de la gestion de crise, de la surveillance de l'environnement, et de la radioprotection.


 

En photo (de gauche à droite, de haut en bas) : Tony Tan Keng Yam, président de la République de Singapour ; François Hollande, président de la République française ; Barry Halliwell, vice-président du département de Recherche et Technologie de l’université de Singapour ; Jacques Repussard, directeur général de l'IRSN.

L’ENSTTI, l’Institut européen de formation et de tutorat en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection, filiale de formation professionnelle de l’IRSN, assurera des formations en France et à Singapour pour les chercheurs de l’université singapourienne, les experts techniques et les responsables de l'Initiative de recherche et de sécurité nucléaire de Singapour (SNRSI).


 

Le protocole d’accord couvre également la cession des droits pour l'utilisation d’ASTEC (Accident Source Term Evaluation Code), le code de référence en simulation nucléaire, qui serait utilisé, dans le cadre de cet accord, pour la recherche en matière d’analyse de sûreté.

Les deux accords ont été signés par le Professeur Barry Halliwell, vice-président du département de Recherche et Technologie de l’université de Singapour (NUS), représentant le SNRSI, et par Jacques Repussard, directeur général de l'IRSN.

« L’IRSN possède une expertise approfondie dans le domaine de la sûreté nucléaire. Cette collaboration permettra à Singapour d’acquérir des capacités techniques d’expertise en cas d’incident nucléaire et de développer ses outils de gestion de crise », a déclaré le professeur Halliwell.

Jacques Repussard a ajouté : « Ces deux accords ont montré la conviction commune que la sûreté nucléaire est basée sur l'excellence scientifique et technique. C’est pourquoi, Singapour et l'IRSN travaillent ensemble afin de contribuer à la création d'un haut niveau de sûreté pour les programmes nucléaires en voie de développement autour de Singapour. »


 

(Copyright photo : Présidence de la République / Christelle Alix)


 


 

Avis et rapports
Avis aux autorités 16/10/2017 Nouveaux avis de l'IRSN de Septembre 2017
Avis aux autorités 02/10/2017 Avis de l'IRSN à l'ASN de Septembre 2017
Consulter tous les avis et rapports
En direct sur twitter
18/10/2017 - 11:31 @IRSNFrance #Radon, changeons d’air ! Claire Gréau, experte IRSN, et Mme Berton échangent sur travaux de remédiation @neosfair… https://t.co/jBhfuoyYOi
18/10/2017 - 11:23 @IRSNFrance RT @neosfair: Ce 18/10, animation d'un atelier sur le #radon. L'occasion de présenter les résultats obtenus dans une maison que nous avons…
18/10/2017 - 06:01 @suretenucleaire Jusqu'au 22 oct., inscrivez-vous ! EUROSAFE, le rendez-vous des organismes de sûreté nucléaire européens, à Paris.… https://t.co/ZuzmjSgLL4
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances