SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

L'IRSN et son homologue britannique HPA collaborent sur l'affaire du polonium 210

 14/12/2006

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

 

L’enquête menée à Londres a fait apparaître la nécessité de lever le doute sur une possible contamination des nombreuses personnes qui se sont trouvées à un moment donné présentes sur des lieux présentant des traces de polonium 210.

 

Dans un certain nombre de cas, cette levée de doute nécessite la réalisation d’une analyse radiotoxicologique des urines, qui sont la voie naturelle d’évacuation progressive du contaminant. La recherche de traces de polonium dans les urines nécessite le recours à des protocoles d’analyse très particuliers, et à du matériel spécialisé, dont peu de laboratoires disposent en Europe.


Le document du HPA traduit par l’IRSN apporte des éléments complémentaires sur la situation actuelle à Londres.

 
Afin d’être en mesure de faire face, le cas échéant, à un afflux important de demandes de telles analyses, le HPA anglais peut recourir à la collaboration du laboratoire de l’IRSN compétent dans le domaine, dans le cadre d’un accord d’appui technique mutuel établi depuis plusieurs années pour faire face à ce type de situation d’urgence. Depuis plusieurs jours, ce laboratoire de l’IRSN, implanté au Vésinet dans les Yvelines, a en conséquence activé son propre protocole de mesure du polonium et procédé à des comparaisons de résultats de mesure avec l’Angleterre pour valider l’équivalence des méthodes d’analyse.


Par ailleurs, ce protocole d’analyse vient d’être utilisé pour procéder à la levée de doute sur l’éventuelle contamination de trois français présents à Londres au début du mois de novembre 2006. Les résultats d’analyse ont été transmis à ces personnes et l’IRSN est en mesure de confirmer l’absence de toute trace de contamination radioactive.


Les autorités britanniques ont par ailleurs transmis aux autorités françaises une liste de ressortissants français ayant fréquenté l’Hôtel Millenium à Londres début novembre. Le ministre de la santé a chargé l’ASN de contacter individuellement ces personnes, afin de les référer si nécessaire à l’IRSN pour une prise en charge médicale.

 
 

> Pour en savoir plus sur le polonium et son impact sur l’homme : voir la note d’information publiée le 28 novembre 2006

 

Dispositif d'analyse du Polonium dans les urines 

En rouge sur l’écran : pics de détection des isotopes du polonium (Po 209, Po 208, Po 210)

 

Avis et rapports
Avis aux autorités 18/08/2017 Nouveaux avis de l'IRSN de Juillet 2017
Avis aux autorités 01/08/2017 Avis de l'IRSN à l'ASN de Juillet 2017
Consulter tous les avis et rapports
En direct sur twitter
18/08/2017 - 15:03 @suretenucleaire Avis IRSN sur modification système de récupération des eaux de l'usine FBFC @AREVAfr Romans-sur-Isère https://t.co/qYPn4kqcDi
18/08/2017 - 15:01 @suretenucleaire Avis IRSN sur demande autorisation mise en service Fosse 40 de l'atelier E/EV SE de l'Usine UP3-A @AREVAlaHague https://t.co/IGcShqXq8E
18/08/2017 - 14:58 @suretenucleaire Avis IRSN sur suivi engagements relatifs aux alimentations électriques & contrôle-commande pr installation @iterorg https://t.co/p5uLP0d1kM
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances