SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Actualités

Actualités scientifiques - 2005

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Protection de l'environnement
Accord signé entre l'IRSN et l'Université du Chili
16/12/2005  
Le 27 octobre 2005, l'IRSN a signé un accord de collaboration avec l'Université du Chili pour des activités de recherche dans le domaine des risques sismiques. Prévu pour durer 5 ans, cet accord encadrera des travaux communs sur la modélisation des mouvements sismiques forts, sur la propagation d'onde et les effets de site, sur la vulnérabilité et le comportement des structures pendant un séisme, et enfin sur des études géologiques et de paléosismologie. Il est également prévu des formations et des conférences pour un échange mutuel de connaissance sur ces sujets.
Cet accord vient renforcer les liens que l'Université du Chili entretient depuis longtemps avec la France dans les domaines de la géologie et de la géophysique, et notamment le CNRS, l'IRD et l'Institut de physique du globe.

 

 
Protection de l'homme
Effets sanitaires de l’exposition aux faibles doses de radiations ionisantes : position de l’IRSN sur le rapport du CERI et recommandations
28/11/2005
Une révision du système de radioprotection de la CIPR a été proposé par le CERI (European Commitee on Radiation Risks). L’IRSN estime que ce système ne doit pas être modifié même si certains axes peuvent être améliorés. Dans un rapport de 32 pages, l’IRSN présente son avis et propose de nouvelles recherches sur le sujet.
 
Protection de l'environnement
Nouvelle version du code Astral
03/11/2005
Une nouvelle version du code de calcul Astral a été mise en service le 3 novembre 2005. Ce code, développé par l’IRSN et co-financé par EDF, permet de quantifier les transferts d’éléments radioactifs dans les milieux agricole et forestier dans l’hypothèse d’un accident nucléaire provoquant des rejets atmosphériques. Cette nouvelle version prend désormais en compte 76 radionucléides ; elle permet d’effectuer les calculs de doses reçues selon différents types de mode de vie et différentes classes d’âge, et tient compte des saisons dans l’alimentation du gibier ; enfin, de nouvelle fonctions d’affichage facilitent les comparatifs des doses reçues selon différentes voies d’atteinte.
 
 

Sûreté
Icare-Cathare V2 sera bientôt opérationnelle

02/11/2005

La version 2 du code Icare-Cathare sera bientôt opérationnelle. Développé par l'un des services de l'IRSN, ce code permet de réaliser l'analyse de sûreté des réacteurs nucléaires à eau légère (REP, VVER ou EPR) ainsi que les études probabiblistes de sûreté de niveau 2 (EPS-2). Support analytique aux programmes expérimentaux de l’IRSN (PHEBUS, MAESTRO…), il constitue en outre un outil de synthèse de l’ensemble des connaissances phénoménologiques sur la dégradation d'un cœur de réacteur nucléaire. La version 1.4, en fonctionnement depuis avril 2005, constitue la dernière étape de la série V1, actuellement utilisée à l’IRSN pour réaliser des études sur la problématique brèche induite dans le cadre de l’EPS-2 sur les REP 900 MWe.   La version 2, en test depuis plus d'un an, permettra de calculer la thermohydraulique de la cuve en 3 dimensions et de traiter de façon plus complète, et encore plus mécaniste, les phénomènes survenant pendant la phase de dégradation du coeur jusqu’à une éventuelle rupture de la cuve.
C’est dans ce contexte évolutif qu’un nouveau séminaire du club des utilisateurs d’Icare/Cathare va être organisé par l'IRSN les 17 et 18 novembre 2005 afin de réunir l’équipe de développement du code et ses nombreux utilisateurs français et étrangers.

 

    
Sûreté
Le nouveau programme "Terme source"
01/09/2005
L'IRSN lance, en partenariat avec EDF et le CEA, un nouveau programme, appelé « Terme Source », sur la période 2005-2010. L’objectif de ce programme, ouvert à un partenariat international (UE, US-NRC, KAERI Corée,…), est de réduire les incertitudes concernant l’évaluation des rejets de produits radioactifs dans l’environnement en cas d’accident de fusion du cœur des réacteurs à eau ; l’impact radiologique sur les populations de certains produits de fission (iode et ruthénium en particulier) conduit à compléter les études et essais réalisés depuis plus de 20 ans sur ce thème. Le premier volet de ce programme concernera la chimie de l’iode. Les essais CHIP étudieront la chimie de l’iode dans le circuit primaire. Les essais EPICUR permettront de mieux quantifier la formation sous rayonnement gamma d’iode organique dans l’enceinte de confinement et les essais PARIS, en cours, évaluent la destruction de l’iode gazeux par les produits de radiolyse de l’air.   Le deuxième volet concernera l’effet de la dégradation des barres de commande en B4C, équipant certains types de réacteurs européens, sur le déroulement d’un accident grave: essais BECARRE. Le troisième volet s’intéressera aux conséquences d’une dégradation d’éléments combustibles au contact de l’air en cas de percée de la cuve du réacteur ou de dénoyage d’une piscine d’entreposage, en particulier au relâchement et à la chimie du Ruthénium (essais dans VERDON du CEA et essais dans EPICUR). Par ailleurs, l’étude d’un accident de dénoyage de piscine nécessite de mieux connaître l’oxydation des gaines sous air (essais MOZART). Le dernier volet concernera les relâchements de produits de fission à partir du combustible. Un programme de microanalyses sur des combustibles irradiés, dont certains auront subi des transitoires thermiques, aidera à l’interprétation des essais déjà disponibles (du programme VERCORS en particulier) et des trois nouveaux essais qui seront réalisés sur des combustibles MOX et UO2 très irradiés dans l’installation VERDON du CEA (2008-2009).
 
 

Sûreté
Publication d'un "catalogue et historique des expériences de criticité à Saclay (1958-1964) et Valduc - bâtiment 10 (1964-2003)"

01/09/2005

L'IRSN met en ligne sur Internet un "catalogue et historique des expériences de criticité à Saclay (1958-1964) et Valduc - bâtiment 10 (1964-2003)". Ce document, qui a aussi été édité sous forme de CDRom, établit le bilan du travail accompli durant 45 années d'expériences de criticité en France.  

Ce document est une publication commune au CEA et à l'IRSN, concrétisant le travail réalisé en commun par les deux services concernés dans ces organismes.
Il s'articule en cinq sections :

  • une classification des expériences (au sens de l'ICSBEP "International Criticality Safety Benchmark Project") et un tableau résumé de l'ensemble des programmes expérimentaux,
  • un historique des programmes réalisés à Saclay et à Valduc,
  • les références des rapports expérimentaux,
  • les archives photographiques,
  • le descriptif de l'organisation du groupe de travail ICSBEP.

 

Radioprotection
Légère augmentation du risque de cancer dû aux faibles doses
01/07/2005
L’IRSN a participé à une étude épidémiologique coordonnée par le Centre international de la recherche sur le Cancer (CIRC) menée auprès de 400 000 travailleurs du nucléaire dans 15 pays différents et publiée dans le British Medical Journal (BMJ).
 
 
Protection de l'environnement
Accord-cadre Ifremer/IRSN et inauguration des locaux de la Seyne sur Mer
29/06/2005
L’IRSN a signé mercredi 29 juin 2005 l’accord-cadre 2005 IRSN/IFREMER, qui définit les termes de la collaboration des deux Instituts à des programmes nationaux et internationaux d’études et de recherche en Méditerranée.   Cette signature a eu lieu lors de l'inauguration à La Seyne-sur-Mer des locaux rénovés au Centre IFREMER de Méditerranée. Dans ces locaux, la direction de l’environnement et de l’intervention de l’IRSN développe des programmes d’études et de recherche en Méditerranée afin d’étudier le comportement des radioéléments naturels et artificiels dans l’environnement marin.
 
  
Radioprotection
Parution des actes du congrès ECORAD
27/06/2005
Les actes du congrès ECORAD sont parus dans la revue Radioprotection aux éditions EDP sciences. Le congrès, qui s'est déroulé en septembre 2004 à Aix en Provence, avait pour thème "The scientific basis for environment protection against radioactivity". Les actes peuvent ête commandés sur le site de EDP sciences à l'adresse ci-dessous.
 
 
   
Accélérateur
AMANDE : un nouvel accélérateur de neutrons
20/05/2005
AMANDE, nouvel accélérateur de neutrons, a été inauguré sur le site de l'IRSN à Cadarache (Bouches-du-Rhône). Cette installation va produire des champs neutroniques monoénergétiques qui vont permettre d'évaluer le comportement des dosimètres en fonction de l'énergie des neutrons, et donc d'améliorer les conditions d'essais en dosimétrie des neutrons. Amande constitue un enjeu important pour le suivi dosimétrique spécifique des travailleurs susceptibles d’être exposés à des rayonnements neutroniques, soit environ 20.000 en France et 60.000 en Europe. Cet équipement sera par ailleurs un extraordinaire outil de recherche dans des domaines qui vont bien au-delà de la métrologie de référence.
 
   
Sûreté nucléaire
EPICUR, nouvelle installation pour étudier l'iode

20/05/2005

Cette nouvelle installation va permettre d’acquérir des données expérimentales sur le comportement de l’iode radioactif relâché pendant un accident de fusion du cœur d’un réacteur à eau. Elle sera également utilisée pour étudier la chimie du ruthénium. Ces recherches expérimentales permettent d'approfondir les connaissances sur les phénomènes mis en jeu lors de situations accidentelles impliquant le cœur d'un réacteur à eau.

 

 Lire le descriptif du LEA, laboratoire où est implanté EPICUR

 
 

Prix

Le prix Pierre Isoard 2005 a été décerné à Davide Guerra

05/04/2005

Le 16 mars 2005, le prix Pierre Isoard a été décerné à Davide GUERRA en récompense de ses travaux de thèse sur "la modélisation du transfert d'un aérocontaminant dans un local ventilé en champ proche d'une source d'émission accidentelle". Soutenus en novembre 2004, ces travaux ont été menés au sein du Laboratoire d'Etudes et de Modélisation en Aérodispersion et Confinement (DSU/SERAC/LEMAC). Le jury a été particulièrement sensible aux techniques employées, associant modélisation et validation expérimentale, ainsi qu'aux applications industrielles des travaux, en particulier dans le domaine des salles propres. Le prix Isoard est attribué tous les 2 ans, à l'occasion du congrès CONTAMINEXPERT, par le conseil scientifique de l'Association pour la Prévention et l'Étude de la Contamination (ASPEC). Il récompense les travaux d'un jeune chercheur dans les domaines liés à la connaissance et à la maîtrise des problèmes de contaminations particulaire, biologique ou chimique. Ce prix porte le nom du Professeur Pierre Isoard, décédé en 1992, qui était édecin chef du Centre de recherche du service de santé des armées et ancien président et administrateur de l’ASPEC. Le Pr. Pierre Isoard a inlassablement assuré un lien efficace entre le monde industriel et celui de la santé ; il était un expert reconnu dans le domaine de la biocontamination.

 

 Voir le descriptif du LEMAC, où s'est déroulée la thèse

 Pour en savoir plus sur le prix, voir le site de l'ASPEC