SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Actualités

Actualités scientifiques - 1er semestre 2006

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Édition
Publication du rapport scientifique et technique 2005 de l'IRSN
21/06/2006
L'IRSN publie son rapport scientifique et technique, qui présente les résultats scientifiques de programmes achevés, ou ayant atteint une étape particulièrement importante de leur développement.
 
 
 
Prix
Deux anciens doctorants de l’IRSN distingués par la SFEN
13/06/2006
Le 13 juin dernier, deux anciens doctorants de l’IRSN ont chacun reçu un prix de la société française d’énergie nucléaire (Sfen) pour leurs thèses soutenues en 2005.   Le prix « Jean Bourgeois » a été décerné à Patrick Roux pour son travail sur la « Modélisation de la solidification colonnaire et équiaxe de mélanges binaires », qui s’inscrit dans le contexte des recherche sur le comportement du corium en fond de cuve et sa solidification en cas d’accident grave de réacteur. A partir du modèle, un code de calcul a été développé et validé sur plusieurs cas tests expérimentaux. Il devrait notamment venir enrichir les codes Astec et Icare-Cathare utilisés par l’IRSN pour simuler l’ensemble d’une séquence accidentelle. A l’issue de cette thèse, Patrick Roux a été embauché par le CEA. Par ailleurs, une mention a été décernée à Frédéric Péralès pour sa thèse sur la « Modélisation et simulation numérique de l’amorçage et de la propagation de fissures dans les gaines de combustible lors de transitoires accidentels de type RIA », où il s’agissait de comprendre et de prédire les phénomènes de fissuration des gaines en Zircaloy qui ont été soumises aux effets d’un fort taux de combustion. Depuis la fin de ces travaux, Frédéric Péralès est en poste au sein d’un laboratoire de l’IRSN.
 
 
 
Radioprotection de l'environnement
Les jardins de Tchernobyl
08/06/2006
Au début du printemps, comme chaque année depuis 2000, de nouveaux semis sont réalisés sur des parcelles de plein champ situées à proximité du réacteur accidenté de Tchernobyl, dans une zone fortement touchée par les dépôts radioactifs. Ces cultures font partie d’un programme expérimental développé par le Laboratoire de radioécologie et écotoxicologie de l’IRSN en collaboration avec l’Institut ukrainien de radioagronomie de Kiev qui doit se dérouler jusqu’en 2007.
 
 
 
Radioprotection de l'homme
Un rapport et un article sur les aspects sanitaires de l'accident de Tchernobyl
 
L'IRSN publie un rapport sur le volet santé de l'Initiative franco-allemande sur Tchernobyl, et cosigne un article sur les cancers consécutifs à l'accident de Tchernobyl.
 
 
 
Sûreté nucléaire 
Premiers essais EPICUR
29/03/2006
Depuis son inauguration en mai dernier, la nouvelle installation EPICUR a déjà permis d’effectuer huit expériences s’inscrivant dans le programme international de recherche TERME SOURCE. Ce programme de recherche vise à réduire les incertitudes concernant l’évaluation des rejets de produits radioactifs dans l’environnement en cas d’accident de fusion du cœur des réacteurs à eau.
 
 
 
Radioprotection de l'homme et de l'environnement
Deuxième rapport d'étape sur les contaminations radioactives chroniques à faible niveau (ENVIRHOM)
16/03/2006
L'IRSN publie le deuxième rapport d'étape du programme ENVIRHOM, avec les premiers résultats d'étude sur l'uranium, pour le volet "santé" et pour le volet "environnement". ENVIRHOM a pour objectif d’observer les effets des expositions chroniques à très faible niveau en associant les spécialistes de l’homme et de l’environnement.
 
 
 
Radioprotection de l'homme
Contamination au césium 137 : le rôle éventuellement curatif de la pectine reste une question ouverte
28/02/2006
A la demande de l’ambassadeur de France en Biélorussie, l’IRSN rend un rapport où il recommande la réalisation d'études expérimentales complémentaires pour infirmer ou confirmer l’efficacité de la pectine pour traiter une contamination au césium 137.
 
 
 

Sûreté nucléaire
Signature d’un accord spécifique avec le LATP du CNRS

09/02/2006

Le Service études et modélisation de l’incendie, du corium et du confinement (SEMIC) de l'IRSN a signé le 9 février 2006 un accord de collaboration avec le Laboratoire d’analyse, topologie, probabilités (LATP) commun au CNRS et à l'université de Provence.  Cet accord porte sur l'étude de méthodes numériques pour résoudre des problèmes de mécanique des fluides : 

  • méthodes de résolution des équations de Navier-Stokes pour un écoulement incompressible ou à faible nombre de Mach, 
  • méthodes numériques pour la simulation de l’incendie, 
  • méthodes numériques pour la simulation des écoulements diphasiques, que ce soit par simulation directe (techniques de modèles à interface diffuse) ou à l’échelle macroscopique, après prise de moyenne,
  • schémas de résolution de systèmes hyperboliques, notamment pour la simulation d’écoulements peu profonds (transport de radionucléides en rivière ou estuaires).
 
 

Collaboration
Signature d’un accord cadre avec l’ENS Cachan

15/12/2005
L’IRSN a signé le 15 décembre dernier un accord cadre de collaboration scientifique avec l’Ecole normale supérieure (ENS) de Cachan. Dans le cadre de cet accord, des collaborations sont envisagées avec plusieurs laboratoires de l’ENS. Avec le Laboratoire de mécanique et technologie (LMT) pourront être étudiés la mécanique des solides et des structures, les aspects expérimentaux de matériaux, la simulation numérique et le calcul des structures dans les domaines du génie mécanique, des matériaux et du génie civil et enfin de l’environnement. Avec le Centre de mathématiques et de leurs applications (CMLA), il s’agira d’études sur l'analyse appliquée (à la physique, à la géométrie, à la mécanique), sur les probabilités appliquées (optimisation combinatoire, analyse d'image), sur les ondelettes, l'analyse numérique, le calcul scientifique, la modélisation, la théorie du contrôle et certains aspects liés à l'informatique parallèle. Enfin, avec l’Institut d’Alembert, les travaux porteront sur la physique, la chimie, la biochimie et notamment la photonique moléculaire et ses applications dans les domaines connexes des technologies de l’information et des biotechnologies.
 
 
Radioprotection de l'homme
Expositions professionnelles aux rayonnements ionisants
18/01/2006
Comme chaque année, l’IRSN publie le bilan annuel des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants. La diminution des doses collectives amorcée depuis la fin des années 1990 se poursuit, avec toutefois des nuances observées selon les secteurs d'activité.
 
 
 
Radioprotection de l'environnement

Polluants sous surveillance

10/01/2006
Le Mediterranean Mussel Watch, réseau de surveillance de polluants radioactifs (surtout le Cs137) sur le littoral méditerranéen et la Mer noire, a terminé fin 2005 sa première étape technique sous la forme d’un exercice d’intercomparaison de mesures. Conçu en 2002 par la Commission internationale pour l’exploitation scientifique de la Méditerranée (CIESM) et coordonné par l’IRSN, ce nouveau réseau fonde sa surveillance sur l’analyse des moules Mytilus galloprovincialis comme seul bioindicateur. Or, pour pouvoir analyser et comparer correctement les résultats de mesures qui lui seront fournis par les différents laboratoires qui le constituent, le réseau doit disposer des caractéristiques techniques comparées de tous ces laboratoires. C’est ce qu’a permis l’exercice d’intercomparaison, coordonné par le laboratoire de l’Agence international de l’énergie atomique (AIEA) de Monaco : les 15 laboratoires membres du réseau (plus 15 laboratoires référents de l’AIEA) ont effectué des mesures de spectrométrie gamma et alpha sur un même échantillon de référence. Ces premières mesures ont alimenté la base de données du réseau qui sera mise à disposition sur Internet et régulièrement nourrie des données de surveillance. En 2006, le réseau poursuivra son extension géographique en Méditerranée, en particulier à l’aide de transplantations de moules vers les secteurs où l’espèce est rare (Syrie, Israël, Egypte, Tunisie).
 
 
 

Sûreté nucléaire
Accord-cadre signé entre l'IRSN et le LCPC

09/12/2005

L'IRSN et le LCPC (Laboratoire central des ponts et chaussées) ont signé le 12 décembre dernier un accord de collaboration scientifique et technique. Différents thèmes de recherche commun potentiels pourront être développés dans ce cadre, concernant l'analyse des structures, notamment en béton : le comportement des matériaux du génie civil, les risques sismiques, les procédés de renforcement des structures, les ouvrages souterrains. Un premier accord spécifique portant sur le couplage fissuration - fluage du béton en traction est en cours de signature. Cette dernière action est développée dans le cadre de la thèse IRSN/DSR/SAMS/BAGS de Nanthilde Reviron.