SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

 

Actualités scientifiques - 1er semestre 2012

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Prix

Une doctorante de l’IRSN reçoit le prix Jean Bourgeois pour sa thèse

20/06/2012

Isabel Idarraga qui a effectué une thèse à l’IRSN, a reçu le 18 juin à Paris le prix Jean Bourgeois décerné par la Sfen (Société française d’énergie nucléaire). Sa thèse, soutenue en 2011 portait sur l’ « Étude des mécanismes de dégradation sous air à haute température des gaines de combustible nucléaire en alliage de zirconium ». Le prix Jean Bourgeois récompense une œuvre scientifique se rapportant à l’énergie nucléaire et ayant des implications dans le domaine de la sûreté des installations nucléaires.


 En savoir plus sur la thèse d’Isabel Idarraga

 En savoir plus sur le LE2M

 Site internet de la Sfen

 

 

Agenda

L'IRSN organise le séminaire de clôture de Phébus PF

12/06/2012

L’IRSN et l’Institut pour l’Energie et le Transport (IET) du Centre commun de recherche de la Commission Européenne (EC/JRC) organisent le séminaire de clôture du programme de recherche Phébus PF dédié aux accidents graves du 13 au 15 juin 2012 à Aix-en-Provence (France). Ce programme a été lancé en 1988 par l’IRSN en collaboration avec la Commission européenne et EDF. Il avait pour objectif de réaliser des expériences globales se rapprochant autant que possible des conditions qui seraient celles d’un réacteur nucléaire à eau légère accidenté. Ce sixième et dernier séminaire fait le bilan des enseignements tirés des cinq essais, notamment sur la dégradation du cœur, le relâchement des produits de fission et la chimie de l'iode.

 

 Site internet du séminaire Phébus PF 2012

 En savoir plus sur le programme de recherche

 


Prix

Caroline Rouas obtient le prix de thèse de l'ED425

01/06/2012

Caroline Rouas, ancienne doctorante de l'IRSN, a obtenu le prix de thèse de l’ED425 (École doctorale 425 de l’Université Paris XI à Chatenay-Malabry) qui récompense une thèse de doctorat achevée en 2011 au sein du Pôle de Pharmacologie-Toxicologie. Sa thèse, soutenue en octobre 2010, portait sur l’ « Étude des mécanismes mis en jeu lors d’une exposition à l’uranium appauvri sur le système de détoxification in vivo et in vitro » sous la co-direction de Marc Pallardy (Inserm U996) et de Yann Guéguen (LRTOX de l’IRSN). Au cours de la remise de cette récompense, son travail original a notamment été souligné de par la publication de quatre articles en premier auteur au cours de la thèse dont l’un dans la revue Chemical Research in Toxicology.

 

 Lire l’article de Chemical Research in Toxicology
 En savoir plus sur la thèse de Caroline Rouas
 En savoir plus sur le LRTOX


 

Agenda

L’IRSN organise le séminaire Prisme

29/05/2012

Le séminaire final du programme de recherche international Prisme, mené par l’IRSN de 2006 à 2011 sous l’égide de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), se tiendra le 30 mai 2012 à Aix-en-Provence. Ce programme s’est centré sur l’étude expérimentale et analytique de l’évolution d’incendies dans les installations nucléaires qui ont pour caractéristique d’être confinées et ventilées. Les données expérimentales obtenues à partir des 35 expériences réalisées au cours de ce projet ont permis de faire progresser notablement la validation des logiciels de simulation des incendies dans ces configurations spécifiques du milieu nucléaire. Le séminaire, organisé par l’IRSN et sponsorisé par le CSIN (Comité sur la sûreté des installations nucléaires) de l’OCDE sera l’occasion d’effectuer une revue des résultats obtenus durant ces cinq années et d’évaluer l’impact de l’amélioration associée des connaissances sur une meilleure maitrise de la sûreté des installations vis-à-vis du risque incendie. Il permettra également de faire le point sur les objectifs de la deuxième phase du programme, Prisme 2, qui a débuté en juillet 2011, toujours sous l’égide de l’OCDE pour une durée de cinq ans.


 Programme du séminaire final de Prisme (PDF en anglais)

 En savoir plus sur le LEF

 


Prix

Un chercheur de l'IRSN reçoit le prix des jeunes professionnels à l'IRPA13

24/05/2012

Jad Farah, choisi pour représenter la France au 13e Congrès de l’IRPA qui a eu lieu à Glasgow du 13 au 18 mai 2012, a remporté parmi 18 candidats le premier « prix des jeunes professionnels » pour son travail de thèse effectué à l’IRSN. Ce prix récompense la meilleure intervention présentée par un chercheur ayant moins de 10 ans d’expérience dans le domaine de la radioprotection et qui se démarque par la qualité scientifique de ses recherches, de son article et de sa communication orale. Sa publication avait pour sujet le développement d’une librairie de fantômes féminins de type Mesh et Nurbs pour l’étude de la mesure anthroporadiométrique pulmonaire (Development of a library of Mesh and NURBS female phantoms for pulmonary in vivo body counting studies). Jad Farah a soutenu en octobre dernier sa thèse intitulée « Amélioration des mesures anthroporadiamétriques personnalisées assistées par calcul Monte Carlo : optimisation des temps de calculs et méthodologie de mesure pour l'établissement de la répartition d'activité » et réalisée au Ledi (Laboratoire d'évaluation de la dose interne) de l'IRSN dirigé par Didier Franck.

 

 En savoir plus sur la thèse de Jad Farah

 En savoir plus sur le Ledi

 Publication de Jad Farah récompensée (PDF)

 Présentation de Jad Farah à l'IRPA13 (PDF)

 

 

Agenda

L'IRSN impliqué dans la journée Eccorev "risque inondation"

22/05/2012

La fédération de recherche Eccorev (Ecosystèmes continentaux et risques environnementaux) organise le 22 juin prochain à Aix-en-Provence une journée « risque et inondation ». Cette journée traitera en dix présentations du risque inondation, de l’hydrologie et phénomènes de crues du Rhône à l’économie du risque inondation en passant par la sociologie des inondations ou encore l’urbanisation des zones inondables. L’IRSN prend part à cette journée de par son statut d’établissement partenaire de la fédération et apporte ses connaissances et compétences en termes de biogéochimie, de modélisation, d’évaluation des risques sismiques et d’écotoxicologie des radionucléides dans l’environnement. Eric Chojnacki, du Limar (Laboratoire incertitude et modélisation des accidents de refroidissement) de l’IRSN et leader de l’axe transversal Risque au sein de la fédération, co-organise l’événement avec Aurélie Arnaud, membre du Lieu (Laboratoire Interdisciplinaire en Urbanisme). La fédération regroupe quant à elle 39 laboratoires répartis en 17 établissements (CNRS, CEA, IRSN, Irstea, Ineris, Inra, etc.).

 

 Programme de la journée
 L’IRSN et la fédération Eccorev
 Éric Chojnacki, contact IRSN


 

Agenda

L’IRSN participe au 13e Congrès de l’IRPA

16/05/2012

L’Association internationale de protection contre les radiations (IRPA) tient actuellement son 13e Congrès à Glasgow du 13 au 18 mai. Cette édition s’axe plus particulièrement sur le volet sociétal de la gestion du risque, en rappelant qu’une protection réussie contre les radiations inclut toujours des choix et des décisions sociales. L’importance d’un dialogue actif et structuré avec les parties prenantes est mise en avant, celles-ci apportant une vision complémentaire aux connaissances scientifiques. L’IRSN s’inscrit comme un acteur majeur du congrès, notamment de par sa participation au comité de programme. Il anime par ailleurs une session technique sur l’épidémiologie et intervient dans une dizaine d’autres sessions techniques sur la gestion de crise (Fukushima par exemple), les usages médicaux des rayonnements ionisants (en radiologie interventionnelle, radiothérapie cardiovasculaire…), l’exposition au radon, etc. L’Institut présentera aussi plus d’une trentaine de posters relevant de chacune de ces grandes thématiques. 
 
 Site internet
 Programme complet (PDF)


 

Prix

Un doctorant de l'IRSN remporte le 2e prix du concours "Votre soutenance en 180 secondes"

11/05/2012

Morgan Dutilleul (voir photo © Jean-Marc Bonzom/IRSN), qui réalise un doctorat de biologie au Laboratoire d’écotoxicologie des radionucléides (Leco) de l’IRSN, vient de remporter le deuxième prix de la finale du concours « Votre soutenance en 180 secondes » (3MT – 3 minutes thesis - en version anglosaxone), lors du 80e Congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas). Le concours a été diffusé durant l’émission « La tête au carré » de France Inter.
Les étudiants doivent présenter en trois minutes à un auditoire profane et non-éclairé leur projet de mémoire ou de thèse. L’exercice a pour objectif de parfaire leur aptitude à communiquer explicitement sur le caractère de leurs recherches. Le premier 3MT a eu lieu en Australie (Université de Queensland) en 2008. Depuis, une trentaine de concours 3MT ont eu lieu dans différentes universités à travers le monde.
Morgan Dutilleul finalise actuellement son doctorat au Département des sciences biologiques de l’Uqam (Canada), dans le cadre d’un accord de co-tutelle entre l’IRSN, l’établissement québécois et l’Université de Montpellier. Avant de participer à la finale du concours, il avait été sélectionné par un jury interne pour représenter l’Uqam, avec une autre étudiante de la même université, Marie-Christine Bellemare.

 

 Pour voir la vidéo de la présentation en 180 secondes de Morgan Dutilleul
 Pour écouter le podcast de l'émission diffusée jeudi 10 mai 2012, à 14 h sur France Inter
 En savoir plus sur la thèse de Morgan Dutilleul

 En savoir plus sur le Leco


 

Agenda

Première annonce pour Neudos12

04/05/2012

L'IRSN organise du 3 au 7 juin 2013 à Aix-en-Provence le symposium Neudos12 (Neutron and ion dosimetry) en coopération avec Eurados (European Radiation Dosimetry Group) dont l'Institut fait partie en tant que membre actif et l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique). La seconde annonce pour l’appel à contribution sera publiée en septembre. Les thèmes abordés concernent l'instrumentation et les techniques en dosimétrie, les différents aspects de la dosimétrie des neutrons et les ions en médecine, en recherche, dans l'industrie et pour les activités aéronautiques mais aussi la dosimétrie à l'interface entre physique et biologie à l’échelle cellulaire.

 

 Site internet

 En savoir plus sur Eurados
 

 

Publication

Aktis n° 8 est paru

27/04/2012

Le trimestriel multimédia sur les résultats de recherche de l'IRSN vient de paraître. Le huitième numéro d’Aktis se focalise sur le programme Mirte qui étudie l’influence de certains matériaux sur le risque de criticité mais aborde aussi l'optimisation de l'exposition des personnels médicaux aux rayonnements ionisants (Oramed) et la migration des radionucléides dans le sol (Trasse) et la modélisation de la remise en suspension de particules.

 

 Pour lire et s'abonner


 

Publication

Nouveau mémoire dans la collection HDR de l'IRSN

24/04/2012

La collection HDR de l’IRSN s’enrichit d’un nouveau mémoire d’habilitation à diriger des recherches, soutenu par Agnès François et intitulé « Appréhender et gérer les lésions radiques digestives : importance de la réaction muqueuse et nouvelles orientations thérapeutiques ».

 

Il est consacré à l'étude des conséquences de l'irradiation des tissus digestifs lors de traitements de cancers par radiothérapie avec pour but d'adapter et de faire évoluer les perspectives thérapeutiques concernant le tube digestif, en prenant en compte la globalité des effets secondaires, y compris en dehors du champ d'irradiation (à l'échelle de l'organe ou de l'organisme).

 

Soutenu en septembre 2007, ce mémoire de HDR est désormais disponible sur le site au format PDF dans la collection des ouvrages IRSN mais il est aussi possible d’en commander un exemplaire papier.


 Pour commander un exemplaire papier

 Pour télécharger le PDF 

 La collection HDR de l'IRSN


 

Physique/Chimie

L’IRSN partenaire de deux Labex, CaPPA et Icome2

03/04/2012

L’IRSN est partenaire de deux laboratoires d’excellence (Labex), dont la liste a été publiée le 14 février 2012 par le commissariat général aux investissements d’avenir : le Laboratoire Physique et chimie de l’environnement atmosphérique (CaPPA) et le Centre interdisciplinaire sur les matériaux multi-échelle pour l'énergie et l'environnement (Icome2). L’IRSN participe au Labex CaPPA par le laboratoire Combustion, cinétique chimique et réactivité (C3R), un laboratoire commun entre l’Institut et l’Université de Lille 1. Quant au Labex Icome2, l’IRSN y est impliqué avec son Laboratoire physique et thermomécanique des matériaux (LPTM). Les lauréats des appels à projets « Labex » se voient attribuer des moyens financiers pour accroître leur visibilité internationale, attirer des chercheurs de renommée et construire une politique de recherche de haut niveau.

 

 En savoir plus sur le C3R

 En savoir plus sur le LPTM (ex-LEC)

 En savoir plus sur le CaPPA

 Communiqué de presse du Ministère de la recherche 

 

 

Prix

Miloud Chahlafi, lauréat d'un prix 2011 de la Fondation EADS

26/03/2012

Miloud Chahlafi a reçu en janvier 2012 le prix de la meilleure thèse en sciences de l’ingénieur décerné par la Fondation EADS en 2011. Miloud Chahlafi a effectué sa thèse intitulée « Modélisation du rayonnement thermique dans un cœur de réacteur nucléaire dégradé en présence de vapeur et de gouttes d'eau » au Laboratoire d’étude et de simulation des accidents majeurs (Lesam) de l’IRSN, et l’a soutenue en janvier 2011.

La fondation EADS récompense chaque année six thèses qui ont contribué à une avancée significative de la recherche, en explorant de nouvelles voies, en proposant de nouveaux paradigmes, ou en établissant de nouvelles interfaces entre disciplines.

 

 En savoir plus sur le Lesam

 En savoir plus sur la remise des prix de la Fondation EADS

 Lire Aktis 7 (texte complet sur la thèse) 

 

 

Facteurs humains

Resoh : une chaire de recherche pour étudier les relations de sous-traitance

23/03/2012

Une chaire de recherche et d’enseignement consacrée aux aspects organisationnels et humains des relations de sous-traitance et de co-traitance vient d’être créée à l’École des Mines de Nantes. Elle vise à les

étudier dans le domaine nucléaire, et plus largement dans d’autres secteurs industriels confrontés à la gestion des risques. En cohérence avec les recommandations de son comité d’orientation des recherches, l’Institut va impliquer ses chercheurs dans des travaux développés avec des acteurs universitaires et académiques. Cette création répond à une préoccupation actuelle et croissante partagée par plusieurs acteurs du nucléaire puisque cette chaire résulte d’un partenariat impliquant l’IRSN, Areva et le groupe DCNS comme co-financeurs. Outre l’attention portée à cette thématique au moment des évaluations complémentaires de sûreté des installations françaises suites à Fukushima, celle-ci s’intègre dans l’un des axes scientifiques du nouveau Laboratoire de recherche en sciences humaines et sociales créé en janvier 2012 à l’IRSN. Le titulaire de la chaire est Benoit Journé, professeur de gestion et chercheur à l’Institut d'économie et de management de Nantes-Atlantique de l’Université de Nantes.

 

 Communiqué de presse de l'Ecole des Mines

 


Installation expérimentale

Une comparaison internationale en métrologie des neutrons

19/03/2012

La comparaison CCRI-K11 du Comité consultatif des rayonnements ionisants de la Commission internationale des poids et des mesures porte sur la vérification de l’exactitude des références nationales de pays du monde entier pour la fluence de quatre énergies de neutrons. Elle se déroule de septembre 2011 à octobre 2012 à Cadarache sur l'installation Amande. Cette installation sert à qualifier le comportement des appareils de mesure détectant les rayonnements neutroniques utilisés par exemple pour la radioprotection des travailleurs. Dans cette intercomparaison, l’IRSN est à la fois pilote, laboratoire d’accueil et participant. Les laboratoires nationaux de métrologie des pays participants (Allemagne, Royaume-Uni, France, Russie, Chine, Etats-Unis, Japon et Brésil) déterminent indépendamment les uns des autres les valeurs mesurées et les incertitudes associées. Ensuite, l'IRSN listera l'écart à la valeur moyenne de chacune des mesures des laboratoires de métrologie. Il calculera ainsi le degré d’équivalence (différence à la valeur de référence) des mesures nationales. Les résultats seront publiés fin 2013 dans la revue « Metrologia ».

 

 En savoir plus sur l'installation Amande

 

 

Programme de recherche

Lancement du projet Freebird

28/02/2012

Lancé en octobre dernier, le projet Freebird(1) vise à étudier les effets des rayonnements ionisants sur les oiseaux de la zone contaminée au Japon par l'accident nucléaire de Fukushima en 2011. Il s'agit de déterminer si des liens existent entre les doses reçues par les oiseaux et les modifications physiologiques observées. Freebird est un projet ANR porté par l'IRSN (Laboratoire d’écotoxicologie des radionucléides), en collaboration avec l'Université d'Etat d'Arizona de Tempe (Etats-Unis) et l'Université de Tsukuba (Japon).
Il permettra de compléter les connaissances scientifiques pouvant être utilisées pour la gestion sur le long terme des écosystèmes contaminés dans la zone des 100 kilomètres de Fukushima et d’acquérir de nouveaux résultats scientifiques en réponse aux préoccupations des citoyens sur les effets écotoxiques des rayonnements ionisants.
Freebird étudiera l'impact de l'exposition aux radionucléides sur des paramètres physiologiques tels que le statut anti-oxydant ou l’immunité des oiseaux, ainsi que sur leur capacité reproductive.   
Une campagne de prélèvements et de capture a eu lieu mi-janvier à Fukushima, la prochaine se déroulera au printemps lors de la période de reproduction. Le projet Freebird est prévu pour durer 18 mois.

 

(1) Fukushima Radiation Exposure and Effects in BIRD populations

 

 En savoir plus sur le projet Freebird


 

Agenda

Journée d'échange entre chercheurs et gestionnaires de l'OSR

16/02/2012

L’Observatoire des sédiments du Rhône (OSR), crée en 2008 sous l’égide de la ZABR (Zone Atelier du Bassin Rhodanien), organise le 20 février prochain une journée destinée à dynamiser les échanges et les partenariats entre les chercheurs et les gestionnaires des milieux aquatiques du bassin rhodanien. Cette journée de communication de l’OSR vise à échanger sur les actions de recherches qu’il fédère dans le domaine des sédiments et des polluants grâce à différents ateliers de travail. Le Laboratoire d'étude radioécologique du milieu continental et marin (LERCM) de l’IRSN qui a signé l’accord-cadre de collaboration entre les différents partenaires de l’OSR, dès sa création, animera deux des quatre ateliers programmés, l’un sur le devenir des polluants particulaires, l’autre sur la dynamique sédimentaire.
L’Institut participe en effet aux recherches de l’observatoire, déployées selon deux grands axes thématiques : la caractérisation des stocks de sédiments observés dans l’hydrosystème Rhodanien d’une part et d’autre part la métrologie des flux de matières solides. L’IRSN étudie plus précisément dans ce cadre les transferts des éléments radioactifs d’origine naturelle ou anthropique qui se déplacent via les sédiments.
L’OSR bénéficie de nombreux soutiens et financement, notamment l’Union européenne, la région PACA, la région Languedoc Roussillon, la Dreal Rhône Alpes, l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse ou encore la CNR et EDF. Il est aussi le fruit du partenariat entre différentes équipes du CNRS, de l’Irstea (ex-Cemagref), de l’ENTPE, de l’IRSN et de l’Ifremer.

 

 Site de l'OSR

 En savoir plus sur le LERCM

 

Programme de recherche

Lancement du projet Diadomi

07/02/2012

Le projet Diadomi(1) qui prévoit de développer un dosimètre au diamant pour mesurer la dose absorbée par le patient lors d'une radiothérapie utilisant des faisceaux de très petites dimensions, a démarré le 1er avril 2011. Diadomi, piloté par le CEA-LIST, rassemble différents partenaires : l’IRSN, plusieurs centres hospitaliers et un partenaire industriel. D'une durée de trois ans, ce projet bénéficie d'un financement de l'Agence nationale pour la recherche (ANR – Appel à projet TECSAN).
Les faisceaux de radiothérapie de très petites dimensions permettent d’effectuer une irradiation très précise sur un plan balistique et très locale (dans une zone de l'ordre du centimètre carré) grâce à des mini-faisceaux convergents. Cette technique est utilisée lorsqu’un traitement non-invasif de haute précision est nécessaire, pour des zones anatomiques difficiles d'accès ou très sensibles aux rayonnements ionisants (cerveau, poumons, moelle épinière...), soit 2000 traitements de tumeurs sur les 200 000 effectués annuellement. Or il n'existe actuellement pas de protocole de mesure des doses reçues par les patients, comparables à ceux existants en radiothérapie classique. L'enjeu du développement du détecteur au diamant est de renforcer la sécurité des traitements et la radioprotection des patients.
Le dosimètre du projet Diadomi sera de très petites dimensions (volume actif <1mm3) et de grande sensibilité grâce à l'utilisation d'un détecteur au diamant synthétique. Le diamant, élément très stable,  peut en effet être utilisé comme équivalent des tissus mous humains vis-à-vis des rayonnements ionisants, car il présente une densité similaire. Le dosimètre est développé par le CEA qui s’appuiera notamment sur des bases de données dosimétriques collectées par l’IRSN dans les installations délivrant des mini-faisceaux. L’Institut validera le dosimètre en conditions d’utilisation clinique en collaboration avec les partenaires hospitaliers.

 

(1) Développement d’un dosimètre DIAmant pour la mesure de la Dose absorbée dans les MIni-faisceaux

 

 En savoir plus sur le programme Diadomi


 

Publication

Aktis n° 7 est paru

02/02/2012

Le trimestriel multimédia sur les résultats de recherche de l'IRSN vient de paraître. Le septième numéro d’Aktis se focalise sur la radioprotection avec un article consacré aux lésions intestinales radio-iduites mais aborde aussi l'aspersion dans les accidents de fusion de coeur, la modélisation de l'interaction sol-bâtiment lors de séismes et les avancées des applications en dosimétrie interne.

 

 Pour lire et s'abonner