SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Collaborations

9 projets impliquant l’IRSN retenus par la Commission européenne

29/04/2013


Les résultats définitifs de l’appel d’offre Euratom FP7 Fission 2013 ont été donnés par la Commission européenne. Neuf projets sur les dix soumis par l’IRSN en tant que coordinateur ou participant ont été retenus pour un budget total de 30 millions d’euros. Une grande majorité de ces projets ont pour objectif de mettre en place des plateformes européennes de gestion des projets de recherche à l’horizon 2020. Dans le domaine des études, l’Institut coordonne ASAMPSA_E (Advanced safety assessment : extended PSA) qui vise à lister les bonnes pratiques à suivre pour identifier et faire face à des situations identiques à celles de l’accident de Fukushima à l’aide d’études probabilistes de sûreté de niveaux 1 et 2 (Level 1-Level 2 PSA). L’IRSN coordonne le projet OPERRA (Open project for the european radiation research area) qui a pour objectif de rassembler sous l’égide d’une seule entité administrative les activités de la Commission européenne dans le domaine de la radioprotection - réseaux de recherche (Doremi, Star) et plateformes européennes (Melodi, Alliance-Era, Neris, etc.) - et de créer une structure européenne gérant tous les appels à projet en radioprotection. L’Institut est fortement impliqué dans COMET (Coordination and implementation of a pan-European instrument radioecology), projet équivalent à OPERRA dans le domaine de la radioécologie et lié aux réseaux Star et Alliance mais est aussi partie prenante des projets de plateformes européennes NUGENIA-PLUS (Preparing Nugenia for Horizon 2020), et NC2I-R (Nuclear cogeneration industrial initiative).  Enfin, la Commission européenne a retenu les projets ESNII plus (European sustainable industrial initiative plus), WINSR/SARRAH (Widening involvment of new member states to horizon 2020 in nuclear safety research/Sustainable approach for regional research active integration in horizon 2020), fortement soutenu par l’IRSN, et EAGLE (Enhancing education, training and communication processes for informed behaviors and decision-making related to ionizing radiation risks), ces derniers deux étant axés sur la formation et l’éducation de nouveaux spécialistes intéressés par le nucléaire.