SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Programme de recherche

Programme Stem : de nouveaux essais réalisés

09/09/2013


 

Dans le cadre du programme Stem dédié aux rejets radioactifs et à leur mitigation, de nouveaux essais ont été effectués sur les bancs d’essais Start et Epicur.

 

Le projet Stem, engagé par l’IRSN sous l’égide de l’OCDE, vise à mieux connaître le comportement dans les installations nucléaires des produits de fission susceptibles d’être rejetés dans l’environnement en cas d’accident grave.

 

Sur l’installation Start, les essais avaient pour but d’une part (essai ST7) de quantifier l’impact de la quantité de vapeur d’eau dans le gaz porteur sur la quantité de ruthénium gazeux transporté et d’autre part (essai ST8) de démontrer la possible volatilisation de dépôts de ruthénium avec un taux élevé de vapeur d’eau dans le flux gazeux. Le dépouillement des résultats est en cours.

 

Sur l’installation Epicur, l’essai AER4 visait à caractériser, sous irradiation, la production d’iode volatil à partir d’aérosols d’iodure de Césium (CsI) déposés sur un échantillon de peinture époxy qui correspond aux revêtements internes des enceintes de REP. Les premières analyses de cet essai présentent des résultats intéressants : le débit de dose  plus élevé conduit à des cinétiques de réaction plus rapides et à des espèces chimiques majoritairement volatilisées différentes des résultats précédents. Le second essai – AER5 – poursuivait le même objectif que les essais AER précédents, avec une concentration initiale de CsI 100 fois plus faible. La volatilisation s’est révélée bien plus basse qu’attendue, les analyses post-essai doivent confirmer ce résultat. La prochaine campagne d’essais aura lieu en 2014.

 

Crédit photo : Dispositif Epicur © IRSN