SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Prix

Marc Barrachin, lauréat du Prix de la créativité de l’IRSN

02/04/2015


Marc Barrachin, chercheur au Laboratoire d'études du corium et du transfert des radioéléments (LETR), a reçu le Prix IRSN de la créativité en recherche le 1er avril 2015. Ce prix vise à récompenser les porteurs de projets de recherche particulièrement innovants, et dont le succès est initialement incertain, désignés sous le terme de recherche exploratoire.


Le prix a été décerné lors du séminaire sur la recherche exploratoire de l’Institut qui s'est tenu au même endroit que le séminaire dédié aux doctorants de l’IRSN, les Journées des thèses 2015. Ce prix récompense son travail sur le projet Bestair (Beryllium Source Term due to an Accident in the ITER experimental reactor), dont l’objectif était d’établir une base de données thermodynamiques pour les formes gazeuses du système Béryllium-Oxygène-Hydrogène-Tritium. Il s’agit de mieux connaitre les quantités et formes chimiques des espèces bérylliées et tritiées qui pourraient être rejetées dans l'environnement en cas de perte de confinement de l'installation de fusion expérimentale ITER. Réalisé avec François Virot, post-doctorant du LETR, le projet Bestair s'est appuyé sur une analyse critique de la bibliographie existante et sur des calculs de chimie théorique pour compléter les manques.


Le dispositif de recherche exploratoire mis en place à l’IRSN est destiné à favoriser l’innovation et la créativité des chercheurs de l’Institut. Elle leur offre la possibilité de valoriser une idée originale portant sur des sujets non traités dans les programmes de recherche en cours ou prévus, présentant à la fois un intérêt important pour les enjeux scientifiques ou sociétaux de l’Institut, et le risque de ne pas pouvoir aboutir compte-tenu de son aspect novateur et spéculatif. Des projets « exploratoires » sont sélectionnés par une commission d’évaluation interne, permanente et nommée par le Directeur scientifique de l’IRSN. Chaque projet a un budget maximal de 150 000 euros pour 24 mois de recherches maximum et est évalué en fin de parcours par la remise d’un rapport final.


Le prix a été décerné à l'un des six projets particulièrement méritants retenus parmi ceux arrivés à terme. Les porteurs de ces six projets ont été appelés à les présenter pendant le séminaire de recherche exploratoire.


Le premier prix de la créativité avait été attribué en 2012 à Sabine Charmasson, chercheur au LERCM (Laboratoire d’études radioécologiques du milieu continental et marin) pour son travail sur l’étude des hauts niveaux de radioactivité des organismes vivant près des sources hydrothermales en grande profondeur dans les océans.


Photo : François Virot et Marc Barrachin (à droite) lors des Journées des thèses 2015 © IRSN


Marc Barrachin, lauréat prix 2015 de la créativité de la recherche de l'IRSN, et François Virot, post-doc

Laboratoire IRSN impliqué

Projet Bestair