SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Événement

L’IRSN au Japon pour un symposium commun avec l’Université d’Ibaraki

21/11/2016


Le 10 novembre dernier, l'IRSN a participé à un symposium en commun avec l'Université d'Ibaraki sur les études environnementales relatives à l'accident de la centrale de Fukushima-Daiichi. Le symposium a réuni une cinquantaine de personnes de l'Université d'Ibaraki, du NIES (National Institute for Environmental Studies), du MRI (Meteorological Research Institute) et de l'IRSN. Le conseiller nucléaire de l'ambassade de France au Japon était également présent.

 

Cet événement, qui s'est tenu à Mito (Préfecture d'Ibaraki), a permis aux participants de présenter leurs travaux (communications orales et posters) les plus récents. Il a notamment été question des mécanismes méconnus en termes de dépôts atmosphériques (brouillard, pluies fines, etc.) ainsi que de la réémission de radionucléides (production de bioaérosols, feux de biomasse, pollens, etc.) de l'écosystème forestier vers l'atmosphère. Ce fut également l'occasion pour l'IRSN de présenter les différents sujets de collaboration en cours au Japon.

 

En marge du symposium, de nouvelles perspectives de collaborations ont été discutées associant l'université d'Ibaraki mais aussi le JMA-MRI (campagnes expérimentales de terrain, modélisations,…). Les principaux thèmes discutés portent sur l'effet de pluies fines (caractéristiques et taux de lessivage), la granulométrie des aérosols et la réémission de radioactivité via les bioaérosols (spores, pollen, bactéries).

 

L'IRSN renforce sa collaboration avec l'Université japonaise, déjà entérinée en avril 2016 par la signature d'un memorandum of understanding (MoU). Il vise à définir le cadre des échanges de données et celui de l'accès aux plateformes instrumentées expérimentales situées en territoires contaminés, dans le domaine des transferts atmosphériques et des interactions entre l'atmosphère et le milieu terrestre. Sont concernés par cette collaboration une grande partie des unités du Pôle Radioprotection de l'IRSN (Sesuc, Sesure, Seris, Steme).



Plus d'informations