SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Collaborations scientifiques

L’IRSN renouvelle son accord de collaboration avec l'ENEA

18/05/2017


Jean-Christophe Niel, Directeur général de l'IRSN et Federico Testa, président de l'Agence nationale italienne pour les nouvelles technologies, l'énergie et le développement durable (ENEA) ont signé le renouvellement pour cinq ans de l'accord de collaboration sur la sûreté nucléaire et la radioprotection liant les deux organisations.


Cet accord, signé pour la première fois dans le cadre du sommet franco-italien du 9 avril 2010, visait alors à concrétiser la coopération entre la France et l'Italie dans le secteur nucléaire, en particulier dans les domaines de la recherche, de la sûreté nucléaire et de la radioprotection. Il s'inscrivait dans le cadre du Protocole d'accord entre la République Française et la République Italienne sur la coopération dans le domaine du nucléaire civil, signé en 2009.


 

Jean-Christophe Niel et Federico Testa signent l'accord © IRSN


Le renouvellement de l'accord entre l'IRSN et l'ENEA confirme cette coopération avec l'objectif toujours présent d'améliorer la sûreté des installations nucléaires. Pour cela, les deux organisations ont identifié des « sujets spécifiques de coopération » qui présentent un intérêt commun et sur lesquels elles peuvent travailler ensemble, notamment R&D sur la fusion nucléaire, développement des codes Monte-Carlo, gestion de crise, sécurité passive. Depuis sept ans également, outre la mise en commun d'outils (codes de calcul, plateformes de recherche...), la collaboration a permis de renforcer le positionnement des deux partenaires au sein des plateformes européennes de recherche et du réseau Etson.

 

Dans les prochaines années, pour l'IRSN et l'ENEA, plusieurs sujets sont à suivre avec le plus grand intérêt dans le cadre de cette collaboration, notamment la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires, la future mise en service de l'EPR ou encore les suites données à l'accident de Fukushima en termes de radioprotection et de réhabilitation de site.