SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Événement

L’IRSN co-organise un workshop sur les techniques de maçonnerie face aux séismes

17/10/2017


L'École normale supérieure (ENS), l'IRSN et l'Association française du génie parasismique (AFPS) organisent un workshop international sur les « techniques de maçonnerie face aux séismes, de l'Antiquité à nos jours : perspectives d'études pluridisciplinaires ».

 

Étudier les caractéristiques du patrimoine bâti face aux tremblements de terre représente un enjeu crucial tant pour mieux connaitre la « sismicité du passé » que pour améliorer les techniques de conservation de ce patrimoine. Complexe et encore largement méconnu, le comportement des maçonneries, l'une des techniques de construction les plus utilisées depuis l'Antiquité, mérite d'être étudié de façon plus ciblée.

 

Le workshop vise à réunir des spécialistes de plusieurs disciplines – archéologues, sismologues, ingénieurs des structures, architectes – en lien avec l'étude des séismes et/ou des bâtiments, pour croiser leurs approches méthodologiques de recherche. L'un des objectifs de la journée sera de dessiner de nouvelles perspectives d'étude et de conservation des bâtiments en maçonnerie.

 

Ce workshop sera largement alimenté par les réflexions menées dans le cadre du projet ANR RECAP (Reconstruire après un séisme : expériences antiques et innovations à Pompéi) initié en janvier 2015 pour quatre ans par l'ENS, l'Inria, l'IPGP et le CJB.

 

L'IRSN s'implique dans l'organisation de ce workshop en raison de son activité de recherche et d'expertise en sismologie et en comportement sismique des structures. Le workshop s'inscrit dans le cadre d'un échange engagé depuis quelques années par l'Institut avec l'ENS et l'AFPS autour de la thématique de l'endommagement du bâti par les séismes. Cet échange se traduit également par une thèse démarrant cet automne et menée par Arnaud Montabert sur la « Qualification des mouvements sismiques 2D et 3D vis-à-vis de différentes typologies de bâtiments ». Elle est co-encadrée par l'IRSN (Bureau d'évaluation des risques sismiques pour la sûreté nucléaire et Bureau d'expertise de génie civil - BERSSIN) et l'ENS.



Plus d'informations