SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Actualités

Quatre projets de recherche de l’IRSN labellisés

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Juin 2006 Quatre projets de recherche de l’IRSN dans le domaine de l’environnement ont été labellisés par le pôle de compétitivité Gestion des risques et vulnérabilité des territoires durant l'été 2006 : PRIME, PRISMES et MULTISTRESS, pilotés par l’IRSN, et CLARA II, piloté par l’école des Mines d’Alès et auquel l’IRSN participe.
Quatre projets de recherche de l’IRSN dans le domaine de l’environnement ont été labellisés par le pôle de compétitivité Gestion des risques et vulnérabilité des territoires en juillet dernier : PRIME, PRISMES et MULTISTRESS, pilotés par l’IRSN, et CLARA II, piloté par l’école des Mines d’Alès et auquel l’IRSN participe. Les pôles de compétitivité, créés en 2005 par le gouvernement, ne distribuent pas de financement : ils ont vocation à mettre en réseau des laboratoires de recherche, des PME, des grandes entreprises et des centres de formation, pour tisser des pôles de connaissance et de croissance et soutenir des projets, susceptibles de générer des emplois et un développement international, auprès d’agences de financement ou de collectivités locales.

PRIME (Projet de Recherche sur les Indicateurs de la sensibilité radioécologique et les méthodes Multicritères appliqués à l’Environnement d’un site industriel), piloté par le LERCM, a pour objectif de développer, en concertation entre les experts, les acteurs de la décision et les représentants du territoire, une méthode d’analyse multicritères de caractérisation du territoire contaminé. Cette méthode sera utilisable par les gestionnaires du risque lié à un accident industriel impliquant des substances radioactives. Elle sera basée sur la hiérarchisation des facteurs de la sensibilité radioécologique d’un territoire vis-à-vis d’une pollution radioactive.

Le projet MULTISTRESS est l’un des points spécifiques développés dans le projet PRISMES (Prise en compte intégrée des RISques associés aux Mélanges de stresseurs pour les Ecosystèmes aquatiques et la Santé), tous deux pilotés par le LRE. PRISMES propose de développer une approche intégrée et homogène pour l’évaluation comparée du risque écologique et sanitaire, prospective ou rétrospective, quelle que soit la typologie du stresseur, et prenant en compte les interactions potentielles. L’outil développé sera dédié au domaine des expositions chroniques (i.e. d’une durée significative par rapport à la durée de vie de l’organisme exposé) et à faibles doses (domaine de (éco)toxicité subtoxique) et au contexte de multipollution. Dans ce cadre, MULTISTRESS est dédié à la prise en compte de l’interaction potentielle des différentes substances en mélange dans l’analyse et la modélisation des effets conjoints de stresseurs multiples avec deux volets : un volet théorique balayant différents modèles adaptés au domaine de la toxicité chronique à faibles doses et un volet expérimental appliqué à un nombre limité de stresseurs et de modèles biologiques expérimentaux.

Enfin, deux laboratoires de l’IRSN, le LIMSI et le LERCM, participent au projet CLARA II. Ce projet aboutira à la création d’un outil de simulation dont l’objectif sera la prévision et l’aide au diagnostic dans un contexte de pollution accidentelle en milieu marin : il permettra de prévoir la localisation d’un contaminant ainsi que l’évolution de sa concentration dans la mer et dans l’atmosphère lors d’un déversement massif de polluants en Méditerranée. L’IRSN apporte ses compétences, d’une part, dans les domaines suivants : estimation des distances d’effet d’un incendie sur un bateau ; évaluation des quantités et de la composition des fumées produites par cet incendie ; caractérisation des incertitudes provenant des données et des modèles utilisés par l’outil de simulation. D’autre part, il intervient pour l’identification des conséquences prévisibles pour les écosystèmes côtiers et les usages économiques. Celles-ci seront évaluées à partir d’un atlas hiérarchisé, régulièrement actualisé, de la sensibilité des zones littorales aux pollutions marines en fonction des caractéristiques propres à chaque secteur. Le couplage avec les modèles prévisionnels de risques pour différents scenarii d’accidents permettra d’évaluer et de classer a priori la vulnérabilité de chaque zone.

En savoir plus

Les descriptifs des laboratoires concernés

Contact

> pour PRIME : catherine.mercat-rommens@irsn.fr  
> pour PRISMES et MULTISTRESS : catherine.pradines@irsn.fr  
> pour CLARA II : chantal.casselman@irsn.fr  et herve.thebault@irsn.fr