SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Soutenance d'HDR

Origine, comportement et devenir des radionucléides en milieu aquatique continental

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Frédérique Eyrolle-Boyer a soutenu son HDR le 17 novembre 2015
au Cerege (Centre européen de recherches et d'enseignement
des géosciences de l'environnement)

​Jury


  • Pr Didier Bourlès, Cerege, Université Aix-Marseille
  • Pr Cécile Grosbois, Laboratoire GéHCO, Université de Tours François Rabelais
  • Dr Olivier Radakovitch, Cerege, Université Aix-Marseille
  • Pr Marc Benedetti, Institut de Physique du Globe de Paris,
  • Pr Gérard Blanc, Laboratoire EPOC, Université de Bordeaux,
  • Pr Michel Meybeck, émérite, Sisyphe, Université Pierre et Marie Curie Paris 6
  • Dr Sabine Charmasson, IRSN, PRP-ENV/SESURE/LERCM



Résumé


Les radionucléides présents dans les cours d’eau sont soit d’origine naturelle, soit d’origine artificielle, soit une composante en proportion variable de ces deux termes. Outre les propriétés chimiques propres de l’élément ou les propriétés physico-chimiques du milieu (pH, salinité, charge en suspension), l’origine peut jouer un rôle fondamental sur le comportement de l’élément à un moment donné de son observation ainsi que sur son devenir, c’est-à-dire sa présence dans tel ou tel compartiment au fil des ans. Identifier et caractériser les termes sources de radioactivité, préciser les évolutions et les tendances des niveaux observés au cours du temps, soit à partir de l’exploitation de chroniques de données de terrain, soit à partir d’archives sédimentaires permettant la reconstruction des activités transitées par le passé, identifier les compartiments d’accumulation à méso échelle, caractériser les forçages responsables de la redistribution des radionucléides, quantifier les flux de radionucléides en transit dans les cours d’eau vers le domaine marin, qu’ils soient issus de rejets chroniques (industries) ou accidentels, et préciser la dynamique de ces flux, pour diverses échelles de temps, sont des enjeux majeurs dans la compréhension des observations et dans l’appréhension du devenir à court, moyen et long termes des radionucléides au sein des hydro systèmes. Ce mémoire d’HDR a pour vocation de synthétiser les travaux de plus de quinze années de recherches dédiés à ces thématiques.