SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Proposition de post-doctorat

Simulation de l'oxydation du corium en interaction avec l'eau

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Durée : 12 mois, dès que possible
Lieu de travail : Cadarache (13), France


Descriptif et objectifs du projet

Contexte


Le sujet du post-doctorat s'inscrit dans le domaine de la recherche consacrée aux accidents graves dans les réacteurs nucléaires. Lors d'un tel accident, les matériaux du cœur en fusion (corium) peuvent se mélanger à l'eau et interagir de manière explosive (explosion de vapeur).  Le Laboratoire d'Etude de la Physique du Corium (LEPC) a en particulier pour mission le développement de modèles pour simuler l'interaction explosive entre  le combustible, une fois fondu, et l'eau (ICE). Le LEPC développe ainsi le logiciel MC3D, outil de référence au niveau international. 


Ce développement s'inscrit actuellement dans le cadre d'un projet impliquant également le CEA, EDF, AREVA et l'Université de Lorraine (projet RSNR-ICE).


Sujet


Le sujet proposé est relatif à une recherche théorique sur les processus de l'oxydation à l'aide de simulation numérique visant à reproduire les résultats expérimentaux disponibles et à les interpréter.  Les travaux consistent à poursuivre et finaliser ceux réalisés récemment par un post-doctorant de l'IRSN lors du projet ICE.

Il s'agit, en particulier, de finaliser la modélisation mésoscopique, à l'échelle d'une goutte de corium, du phénomène. Le modèle de calcul prendra support sur une application spécifique du logiciel MC3D en cours de réalisation au SAG (dénommée MESO pour Modélisation et Etude des phénomènes de Solidification et d'Oxydation). Le post-doctorant proposera des lois de cinétique d'oxydation, fonctions des propriétés des matériaux, qui seront intégrées dans les modèles intégraux du code MC3D et testées.


Le candidat bénéficiera, sur cet axe du support, des salariés du SAG spécialistes du logiciel MC3D et  des questions d'oxydation. Il bénéficiera également du support des agents du CEA, partenaires du projet.



Profil souhaité de candidat-e


  • Bac+8 spécialisé en énergétique/thermohydraulique ou mécanique des fluides
  • Connaissances des processus d’oxydation
  • Expérience dans la simulation numérique et la modélisation

Laboratoire IRSN impliqué

Contact

Pour plus d'informations et pour envoyer CV et lettre de motivation :

Stéphane Picchi

Olivia Coindreau