SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Formation par la recherche

Une thèse à l’IRSN

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Les aspects pratiques d'une thèse à l'IRSN

 

Chaque année, l'IRSN propose une trentaine de nouveaux sujets de thèses, auxquelles le monde universitaire est étroitement associé.

Avant le recrutement des doctorants, ces sujets sont soumis à une évaluation scientifique interne et à celle de deux chercheurs de l’enseignement supérieur ou d'un organisme de recherche autre que l'IRSN (le CNRS par exemple).

 


Le recrutement


Tout d'abord, les étudiants intéressés par un sujet de thèse doivent constituer un dossier en contactant directement l’unité d’accueil de la future thèse (contact indiqué dans la fiche de proposition).


Parmi les candidatures reçues pour chaque sujet de thèse, l'unité d'accueil sélectionne alors un candidat, dont le dossier est soumis à l’évaluation des mêmes personnes, internes et externes à l’Institut, qui avaient déjà évalué le sujet. Ensuite, le candidat est invité à présenter son cursus et sa motivation devant une commission mixte IRSN–Universités, au cours d’une des deux sessions organisées en juin et en septembre.


Le candidat est informé très rapidement du résultat positif ou négatif de l'audition. Dans le cas favorable, il devra encore attendre le déroulement des démarches administratives, et, le cas échéant, la signature d’une convention de cofinancement (voir plus loin), avant de pouvoir débuter son travail de thèse à l'IRSN entre octobre et décembre.

 


Le financement


Sauf cas particuliers, les doctorants sélectionnés par l'IRSN ont le statut de salariés de l'IRSN en CDD de trois ans, avec possibilité d’une prolongation de trois à six mois.


L'origine du financement de ce salaire n'a pas d'incidence sur le statut et le salaire du doctorant. Deux tiers environ des thèses sont cofinancées entre l'IRSN et un organisme partenaire qui peut être une entreprise industrielle, un autre organisme de recherche, un établissement public ou une instance régionale ou européenne. Le tiers restant est constituée par des thèses financées à 100 % par l'IRSN (thèses dites autofinancées).


Il convient de noter que le choix d’un mode de financement est une question d’opportunité et ne signifie aucunement une hiérarchisation de l'intérêt scientifique des sujets de thèse.

 


Le déroulement et le suivi


Durant toute la durée de sa thèse, le doctorant est suivi du point de vue scientifique par un directeur de thèse universitaire au sein d’une école doctorale, et au jour le jour par un « tuteur » dans le laboratoire de l’IRSN où se déroule la thèse.

La thèse est jalonnée par la publication d’articles scientifiques et, chaque année, par la présentation des résultats durant les journées des thèses (voir ci-dessous).


Enfin, l'IRSN entend disposer d'une vision sur le devenir à long terme des docteurs qu'il forme. Il a donc récemment mis en place un suivi systématique du devenir de ses anciens doctorants. Statistiquement, c'est en effet l'employabilité dans des domaines porteurs des docteurs formés à l'IRSN qui témoignera de l'excellence scientifique de la formation dispensée.

 


Les journées des thèses


L'IRSN organise chaque automne des « Journées des thèses », au cours desquelles tous ses doctorants, qu’ils soient en première, deuxième ou troisième année de thèse, font une présentation orale (15 à 20 minutes) de l'état d'avancement de leurs travaux,. L’auditoire est composé de leurs homologues et d'un certain nombre d'invités : tuteurs de thèse et responsables hiérarchiques d’une part, directeurs de thèses, universitaires et membres du conseil scientifique d'autre part. En préparation à ces journées, il est demandé à chaque doctorant de rédiger un article correspondant au contenu de sa présentation.


L'objectif de ces journées, qui s'inscrit dans la politique de formation par la recherche de l'IRSN, est double : donner aux doctorants l'occasion de présenter leurs travaux au moins trois fois durant la durée de leur thèse, devant un public plus large que celui constitué par leurs encadrants, et favoriser les contacts des doctorants entre eux et avec les autres participants IRSN et hors IRSN.


Ces journées des thèses sont également une occasion de resserrer de manière tangible les liens tissés avec les universités, notamment en proposant à certains de leurs représentants d’assurer la présidence d’une session.


Ouvertes par le directeur général, conclues par le président du Conseil d'administration, ces journées constituent un moment important de la vie scientifique de l'Institut.