SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Thèses en cours

Structuration de l’expertise par une analyse mathématique décisionnelle : application à la pollution maritime accidentelle

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Laboratoire d'accueil : ​Laboratoire incertitude et modélisation des accidents de refroidissement (Limar)

Date de début de thèse : octobre 2015

Nom du doctorant : Oussama Raboun


​Descriptif du sujet

Cette thèse s’inscrit dans le cadre du projet de recherche Amorad, projet ANR post-Fukushima dont l'un des objectifs est d’améliorer les outils de modélisation qui seraient sollicités dans le cas d’un accident en France. L’accident de Fukushima interroge au-delà des besoins de recherche propres à la connaissance des processus physiques à mener pour mieux modéliser le devenir des radionucléides dans l’environnement, sur leur utilisation en support à la gestion de crise. En effet, les modèles utilisés sont de plus en plus élaborés et exigeants en information et pour les "alimenter", il faut recourir à différentes sources d’information de nature et de qualité variables.

Aussi, le travail de recherche proposé consiste à repérer et à analyser l’apport du
formalisme mathématique comme support à l’expertise scientifique. Il s’agit de repérer
les éléments de méta-connaissance auxquels recourent les analystes, les structurer
sous forme de scénarios et modéliser les différentes formes d’incertitude, afin de
mieux évaluer les évolutions possibles d’un accident et leur impact. Plus précisément,
il s’agit d’identifier les facteurs influents et leurs incertitudes et d’établir un formalisme
permettant d’en rendre compte en termes de conséquence pour une zone maritime
ainsi que pour la population pélagique vivante dans cet environnement. Pour cela,
on s’appuiera sur les développements récents en théorie de l’incertain et de l’analyse
multicritère.