SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Thèses en cours

Élaboration et mise en oeuvre des référentiels techniques pour la régulation des risques nucléaires : le cas des prescriptions en matière d'inondation

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Laboratoire d'accueil : ​Laboratoire de recherche en sciences humaines et sociales (LSHS)

Date de début de thèse : octobre 2014

Nom du doctorant : Mickael Mangeon
​Descriptif du sujet


Les risques d’inondation externe concernent directement la sûreté des installations nucléaire. Pour réguler ce risque, un premier document de référence "para-règlementaire", apparait en 1984, sous la forme d’une Règle Fondamentale de Sûreté.


En décembre 1999, l’inondation de la centrale du Blayais est révélatrice de défaillances dans la mise en oeuvre de certains aspects règlementaires. La démarche "Rex-Blayais"

établie par EDF suite à cette inondation, sert de base de travail à l’élaboration d’un nouveau référentiel, construit sous la direction de l’ASN par une pluralité d’acteurs et qui prend la forme d’un guide ASN, sortie en 2013.


Notre thèse vise à identifier les modalités de conception collective des règles et des

instruments de la régulation des risques nucléaires, considérés dans le cadre de notre

thèse comme des outils de gestion. Il semble que le souci de légitimation est un des

vecteurs du processus de conception et une des clés de l’appropriation et de l’utilisation des référentiels par les exploitants.


Notre travail s’appuie sur l’analyse de différents documents produits ou utilisés au

cours de l’élaboration du guide et des entretiens avec différents acteurs. Actuellement,

l’analyse documentaire a permis de tracer un historique et plusieurs entretiens ont déjà été menés au sein de l’IRSN avec des acteurs impliqués dans l’évaluation du risque d’inondation. Il est également prévu d’analyser la prise en compte du risque d’inondation sur des sites pétrochimiquesde type SEVESO pour permettre une mise en perspective, avec le nucléaire.


Un second objectif de notre thèse est d’analyser les rapports entre sûreté nucléaire

et aménagement/gestion de l’eau. En effet, certains scenarios d’inondation postulent

la défaillance d’ouvrages qui aura un impact direct sur une ou plusieurs installations

nucléaire. Ici, le dialogue entre acteurs présente des enjeux importants en termes de

sûreté. À cet égard, nous chercherons à décrire précisément les rapports entre acteurs

de la régulation de la sûreté nucléaire et certains acteurs de la gestion de cours d’eau

concernant certains ouvrages (barrage, canaux, digues…).


Par ces croisements d’échelle et l’analyse socio-historique, les résultats de notre recherche pourraient servir, pour l’IRSN, à rendre plus robuste et pertinente l’élaboration et l’appropriation de futurs référentiels techniques.