SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Transport et dépôt de particules et radionucléides au puy de Dôme, France


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Laureline BOURCIER, thèse de doctorat de l'université Blaise Pascal, école doctorale Sciences fondamentales, spécialité physique de l'atmosphère, 290 p., soutenue le 22 janvier 2009

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés > inorganique, organique, 137Cs, 7Be, 210Pb, aérosols, nuages, pluie, composition

Unité de recherche > IRSN/DEI/SESURE/LERCM

Auteurs > BOURCIER Laureline

Date de publication > 22/01/2009

Résumé

Les particules jouent un rôle important tant sur la qualité de l’air que sur le bilan radiatif de la Terre et l’étude des mécanismes de transport et de dépôt est donc importante pour mieux quantifier leur cycle de vie. Ce travail est une contribution à une meilleure connaissance des facteurs influençant la composition des particules, des gouttelettes de nuage et de la pluie. La spécificité de notre étude est de coupler, sur un ensemble de 3 sites (puy de Dôme (1465m), Opme (660 m) et Cézeaux(400m)), des observations sur la composition chimique et l’activité de radionucléides dans les différents compartiments nuage/pluie/aérosol. Nous observons, dans la phase aérosol, des concentrations ioniques et carbonées et une activité de radionucléides plus élevées l’été que l’hiver au puy de Dôme, à l’inverse de ce qui est observé aux Cézeaux pour les composés chimiques. A partir de ces observations, nous proposons une composition représentative en fonction des masses d’air échantillonnées. Ce travail est complété par une étude de la phase liquide atmosphérique, nous permettant d’étudier le lessivage des polluants par les précipitations. L’étude des pluies a révélé un comportement similaire à celui de la phase aérosol au puy de Dôme, indiquant que l’activation et le lessivage des particules sont des facteurs prépondérant dans la composition de la pluie. Ceci est confirmé par une étude des facteurs environnementaux et structurels des pluies qui ne semblent pas influencer de façon significative les rapports de lessivage. Notre travail met notamment en avant le rôle du transport longue distance de polluants particulaires dans la composition de la phase liquide atmosphérique.

Contact

Sabine Charmasson, tutrice de la thèse

Plus d'informations

Mémoire de thèse