SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Exposition chronique des stades précoces de développement de l’huître japonaise aux contaminants industriels en Manche. Mesure de marqueurs de stress à des niveaux intégrés et moléculaires


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Alexandre Devos a soutenu sa thèse le 5 novembre 2013 à l'Université de Caen.

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DEI/SECRE/LRC

Auteurs > DEVOS Alexandre

Date de publication > 05/11/2013

Résumé

Ce travail de thèse porte sur les effets chroniques de contaminants industriels en mer de la Manche,dont les radionucléides, sur les stades précoces de développement de l'huître japonaise Crassostrea gigas. La conception de dispositifs expérimentaux originaux a permis d'étudier en laboratoire la croissance d'un grand nombre de larves et de naissains. L'accent a été mis sur l'utilisation conjointe des marqueurs de stress à des niveaux intégrés et moléculaires. Les premières expositions à des contaminants non radioactifs ont mis en évidence une réponse sensible et précoce de la croissance des juvéniles vis-à-vis d'un métal : le zinc. Par la suite, les juvéniles ont été exposés plusieurs semaines à des débits de doses de rayonnements ionisants et des activités en radionucléide supérieurs de plusieurs ordres de grandeur aux niveaux susceptibles d'être rencontrés dans l'environnement marin. Une approche éco-génotoxicologique a permis d'apporter des éléments de réponse quant aux effets des rayonnements ionisants sur l'ADN. Les résultats suggèrent fortement que des mécanismes biochimiques agissent efficacement contre les dommages radio-induits dès les premiers jours de vie de l'huître japonaise. Il reste encore des interrogations quant aux effets à long terme des dommages à l'ADN sur les niveaux d'organisation biologique supérieurs.