SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Relations microstructure-fissuration-perméabilité dans les milieux granulaires cimentés


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Rafik Affès a soutenu sa thèse le 6 décembre 2012 à Montpellier.

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DPAM/SEMCA/LEC

Auteurs > AFFES Rafik

Date de publication > 06/12/2012

Résumé

Ce travail de thèse est consacré à l’étude de la corrélation entre la microstructure des matériaux granulaires cimentés, la morphologie des fissures qui peuvent y apparaître et leur perméabilité apparente. Une approche numérique par discrétisation sur réseau a permis de prendre en compte la structure polyphasique hétérogène de ces matériaux et d’étudier les mécanismes qui contrôlent leur comportement et leur rupture. Trois régimes de rupture ont été identifiés en fonction de la fraction volumique de la phase cimentaire et de l’adhésion aux interfaces inclusions/matrice cimentaire. Dans le cadre de la sûreté nucléaire, et dans une optique d’analyse d’étanchéité sur des bétons fissurés, une méthodologie de génération de microstructures représentatives du béton, combinant les fractions volumiques des phases et les distributions des tailles des grains, a été proposée. Cette méthodologie permet d’analyser le réseau de fissures qui peut y apparaitre sous chargement en fonction de la microstructure. En particulier, la tortuosité des fissures est analysée en fonction de la fraction volumique des inclusions et de la distribution de leurs diamètres. Enfin, la perméabilité apparente des fissures a été étudiée par la simulation de l’écoulement d’un liquide par la methode Lattice Boltzmann. Une corrélation microstructure-tortuosité-perméabilité a été ainsi obtenue. Les outils de modélisation et d’analyse proposés sont suffisamment génériques pour permettre de prendre en compte la complexité microstructurelle d’autres types de matériaux polyphasiques et leurs évolutions.