SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Chimie de l’iode et composition des aérosols dans le circuit primaire d’un réacteur nucléaire en situation d’accident grave


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Mélany Gouello a soutenu sa thèse le 6 novembre 2012 à St Martin d'Hères.

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DPAM/SERCI/L2EC

Auteurs > GOUELLO Mélany

Date de publication > 06/11/2012

Résumé

Dans le cadre des recherches effectuées à l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), des études sont menées sur le déroulement et les conséquences d’un hypothétique accident grave dans un réacteur à eau sous pression. En cas d’accident majeur (fusion du cœur) et de rejet dans l’atmosphère, l’iode est le produit de fission le plus critique pour la population environnante. Dans les outils de calcul de modélisation développés à ce jour, des interrogations subsistent sur les espèces chimiques de l’iode et la fraction d’iode sous forme gazeuse et aérosol. Dans ce contexte, un programme de recherche est mené dans le but d’acquérir des données thermodynamiques et cinétiques de base sur le comportement chimique de l’iode en phase gazeuse à haute température pour des systèmes réactionnels réduits. Le travail proposé fait suite à une première thèse sur le sujet dont la soutenance est prévue en oct. 2008. Cette 1ère thèse a permis la mise en place des moyens expérimentaux et des méthodes d’interprétation mais il reste à mener un travail de fond pour déterminer les grandeurs physiques fondamentales concernant l’iode et les autres éléments d’intérêt. Ces grandeurs n’existant pas pour la plupart des éléments, ou existant mais avec des incertitudes trop grandes, ce travail de recherche fondamentale est donc nécessaire pour les enjeux de la sûreté nucléaire.