SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Evaluation d’un modèle alternatif de peau dans l’étude de l’atteinte épidermique après exposition à différents agents de stress environnementaux: rayonnements ionisants (RI) et ultra-violets B (UVB)


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Muriel Isoir, thèse de doctorat de l'université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, spécilité Biologie et Pharmacologie Cutanées, 227p, soutenue le 07 juin 2006

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés > radioprotection, cytokine, inflammation radio-induite, irradiation, lésions cutanées, rayonnements ionisants

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SRBE/LRTE, IRSN/DRPH/SRBE/LRPAT

Auteurs > ISOIR Muriel

Date de publication > 07/06/2006

Résumé

La peau humaine est un tissu cible majeur des rayonnements ionisants (RI) et UVB. Nous avons mis au point un modèle d'explant de peau et choisi 2 types de kératinocytes NHEK et HaCaT pour étudier la survie et le stress oxydatif induits par ces rayons. Nous avons évalué l'atteinte oxydative par mesure des ERO produites et des défenses anti-oxydantes cellulaires induites. Nous avons observé dans la peau irradiée aux RI une modulation de l'expression des gènes impliqués dans le contrôle du stress oxydatif, en accord avec la diminution des activités enzymatiques de la catalase, glutathion peroxydase et superoxyde dismutase. Le déséquilibre obseré entre l'expression des gènes anti- et pro-apoptotiques montre que l'apoptose des kératinocytes serait en partie dépendante de la production d'ERO radio-induite. Nous avons mis en évidence la différence de radiosensibilité des NHEK et HaCaT qui serait liée à leur réponse oxydante différentielle. De plus, nous avons montré qu'au cours de la réépithélialisation cutanée, les NHEK activée après RI expriment la kératine 6, relarguent des cytokines pro-inflammatoires et prolifèrent, sans modification de leur différenciation. Le traitement des NHEK avec le geranylgeranylacétone (GGA) a un effet bénéfique sur leur activation radio-induite en augmentant le relargage d'IL-1, leur migration dans la zone scrappée et leur survie. Le GGA a un effet anti-apoptotique (induction d'Hsp70-caspase3) et migratoire (actiation de P38/RhoA) sur les NHEK, mais après RI, seule la voie caspase-3 est induite. Ce travail contribue à une meilleure compréhension des dommages cutanés après RI et du mode d'action de GGA accélérant la réépithélialisation.