SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Études de la convergence d'un calcul Monte Carlo de criticité : Utilisation d'un calcul déterministe et détection automatisée du transitoire


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Alexis Jinaphanh a soutenu sa thèse le 3 décembre 2012 à Fontenay-aux-Roses.

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DSU/SEC/LERD

Auteurs > JINAPHANH Alexis

Date de publication > 03/12/2012

Résumé

Les calculs Monte Carlo en neutronique-criticité permettent d’estimer le coefficient de multiplication effectif ainsi que des grandeurs locales comme le flux ou les taux de réaction. Certaines configurations présentant de faibles couplages neutroniques (modélisation de coeurs complets, prise en compte de profils d’irradiations, ...) peuvent conduire à de mauvaises estimations du keff ou des flux locaux. L’objet de cette thèse est de contribuer à rendre plus robuste l’algorithme Monte Carlo utilisé et améliorer la détection de la convergence. L’amélioration du calcul envisagée passe par l’utilisation, lors du calcul Monte Carlo, d’un flux adjoint obtenu par un pré-calcul déterministe réalisé en amont. Ce flux adjoint est ensuite utilisé pour déterminer le positionnement de la première génération, modifier la sélection des sites de naissance, et modifier la marche aléatoire par des stratégies de splitting et de roulette russe. Une méthode de détection automatique du transitoire a été développée. Elle repose sur la modélisation des séries de sortie par un processus auto régressif d’ordre 1 et un test statistique dont la variable de décision est la moyenne du pont de Student. Cette méthode a été appliquée au keff et à l’entropie de Shannon. Elle est suffisamment générale pour être utilisée sur n’importe quelle série issue d’un calcul Monte Carlo itératif. Les méthodes développées dans cette thèse ont été testées sur plusieurs cas simplifiés présentant des difficultés de convergence neutronique.