SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Modélisation à pas de temps horaire des transferts de tritium au sein d'un écosystème prairial


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

​Hugo Renard a soutenu sa thèse le 21 décembre 2017 au CEA de Cadarache.

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/PRP-ENV/SERIS/LRTE

Auteurs > RENARD Hugo

Date de publication > 21/12/2017

Résumé

​Lors des rejets accidentels ou chroniques des installations nucléaires vers l'environnement, il est important de prédire le devenir des radionucléides dans l’environnement, en particulier à l'échelle de la prairie qui constitue un des maillons de la chaîne alimentaire. L’IRSN et EDF développent une plateforme de simulation pour le transfert de radionucléides dans l'environnement, appelée SYMBIOSE, afin d'estimer la dose reçue par l’homme. Le tritium est un exemple de radionucléide rejeté dans l’environnement par les installations nucléaires, dont le comportement est particulièrement difficile à prédire en raison de sa grande mobilité et de son affinité biologique selon la forme chimique considérée. Le modèle TOCATTA-𝟀, mis en œuvre dans la plateforme SYMBIOSE, est dédié, entre autres, aux transferts du tritium au sein d’un écosystème prairial. L'objectif principal de la thèse est d'améliorer et d'évaluer le modèle TOCATTA-𝟀 à partir d’expériences réalisées in situ à la Plateforme Technique IRSN La Hague (PTILH) et en laboratoire, en étudiant et en quantifiant les transferts de tritium au sein d’un écosystème prairial, ainsi que les incertitudes rémanentes associées.