SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Méthode de raffinement local multi-niveaux pour la fissuration des matériaux hétérogènes


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

​Éric Delaume a soutenu sa thèse le 27 novembre 2017 à l'Université de Montpellier.

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/PSN-RES/SEMIA/LPTM

Auteurs > DELAUME Éric

Date de publication > 27/11/2017

Résumé

​Afin d'anticiper les effets du vieillissement des enceintes de confinement des centrales électronucléaires, l'IRSN effectue des recherches avancées sur le vieillissement du béton. Les problématiques de fissuration liées au vieillissement sont abordées à l'aide d'une méthode micromécanique basée sur des Modèles de Zones Cohésives Frottantes et à l'aide de la méthode d'Eigen-Erosion basée sur des considérations énergétiques. L'objectif de la thèse est de réduire les temps de calcul liés à ces deux approches, tout en conservant une bonne précision dans les zones d'intérêt, en adaptant la discrétisation en espace à l'aide de techniques de raffinement local adaptatif. La méthode de raffinement retenue est la méthode CHARMS (Conforming Hierarchical Adaptive Refinement Methods). Cette méthode, basée sur le raffinement des fonctions de base, permet un raffinement sans dégradation de la qualité des mailles initiales. En particulier, les non-conformités géométriques sont naturellement prises en compte. Initialement appliquée à la mécanique des fluides, cette méthode est d'abord étendue à la mécanique des milieux déformables en proposant un critère de raffinement général, puis elle est appliquée à la méthode d'Eigen-Erosion et aux Modèles de Zones Cohésives. Enfin, l'influence de la morphologie des inclusions d'un volume élémentaire représentatif de béton numérique sur le comportement apparent et sur la fissuration est étudiée.