SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Collaborations scientifiques

Le réseau d'excellence DoReMi

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Le réseau d’excellence DoReMi (Low Dose Research towards Multidisciplinary Integration), lancé en janvier 2010, est dédié aux recherches multidisciplinaires sur les effets des faibles doses de rayonnements ionisants. Cofinancé par la Commission Européenne jusqu’en décembre 2015, DoReMi a notamment pour but de mettre en place les conditions opérationnelles d’une recherche européenne dans ce domaine, dont les orientations stratégiques sont définies par la structure de gouvernance MELODI.

 

 

Contexte et objectifs


L’objectif principal de DoReMi est, comme tout réseau d’excellence, de structurer et mutualiser la recherche au niveau européen. DoReMi est en effet chargé de la mise en place de l’organisation opérationnelle de MELODI, association rassemblant de nombreux organismes européens impliqués dans les recherches sur les effets des faibles doses de rayonnements ionisants, qui définit la stratégie de recherche sur 20 ans via l’agenda stratégique de recherche (SRA, en anglais). DoReMi va promouvoir sur le long terme l’intégration des recherches, c’est-à-dire la mutualisation et la complémentarité des programmes, capacités et infrastructures de recherche, la spécialisation de chaque partenaire (nouveaux équipements, transferts de savoirs…). Il identifiera également les besoins complémentaires à la fois en termes de moyens et de thématiques de recherche pour mener à bien le SRA. L’IRSN est partenaire du réseau avec 21 autres organismes institutionnels (à la date de 2012).


DoReMi a aussi un objectif de recherche scientifique, qui s’inscrit dans le SRA. Focalisées sur trois des axes thématiques identifiés dans le SRA, les recherches de DoReMi alimenteront à la fois les connaissances et la réflexion sur les effets de faibles doses de rayonnements ionisants.


Ces recherches sont structurées selon un Agenda transitionnel de recherche (TRA) publié en septembre 2010, et complété par une mise à jour publié en septembre 2011 qui définit les priorités des activités de recherches du réseau d’excellence, et qui nourrira le SRA.

 

 

Organisation


DoReMi est divisé en sept groupes de travail (work packages) :

  • la coordination et le management (WP1) : assurer l’administration et la gestion financière du projet tout en conservant une synergie entre les partenaires ; en tant que membre du « Management Board » de DoReMi, l’IRSN participe à toutes les réunions du WP1 organisées par le STUK (Finlande), organisme coordonnateur ;
  • la structuration de MELODI (WP2) : aider au développement de la plateforme par une promotion sur le long terme de l’intégration à l’échelle européenne de la recherche ; l’IRSN ccordonne ce WP et est notamment chargé de coordonner la rédaction du TRA (Transitionnal Research Agenda), agenda défini sur une durée de 6 ans, qui vient alimenter à termes le SRA ;
  • l’éducation et la formation (WP3) : organiser des sessions de formations destinées aux scientifiques diplômés désireux de se spécialiser ;
  • le développement des infrastructures de recherches (WP4) : sélectionner et compiler les infrastructures (installations, outils, bases de données, cohortes, protocoles) majeures des membres du réseau et les rendre accessibles à tous ;
  • la nature des courbes doses-réponses (WP5) : améliorer les connaissances sur les risques de cancers liés aux faibles doses chez l’Homme ; l’IRSN est dans le cadre de ce WP responsable d’un sous-groupe de travail sur la problématique des contaminations internes résultant d’incorporations de faible quantités de radionucléides dans l’organisme.
  • la radiosensibilité individuelle (WP6) : identifier les causes et l’influence génétique des différences de sensibilité entre individus vis-à-vis des effets cancérogènes des faibles doses ;
  • les effets non-cancéreux des rayonnements (WP7) : évaluer le système international de radioprotection concernant les effets stochastiques des faibles doses en regard des effets déterministes des rayonnements. L’IRSN coordonne ce WP. Dans ce cadre, l’IRSN a organisé deux conférences de consensus visant à faire un état des lieux des connaissances actuelles et à identifier les pistes de recherche future : la première a porté sur les effets vasculaires radio-induits (décembre 2010) et le deuxième sur les cataractes radio-induites. Par ailleurs, l’IRSN est également impliqué dans des projets pilote de recherche portant sur les effets des faibles doses sur les cellules épithéliales vasculaires, sur la neurogénése ainsi que sur le risque d’opacités du cristallin sur les cardiologues interventionnels.

 

Les groupes de travail 2, 3 et 4 ont un lien direct de développement et de support de la plateforme européenne MELODI. Les groupes de travail 5, 6 et 7 concernent la recherche scientifique elle-même.

 
Le réseau DoReMi organise par ailleurs dans le cadre de sa tâche d’éducation et de promotion de la recherche sur les risques liés aux faibles doses, des sessions de formations destinées aux chercheurs et aux étudiants diplômés intéressés par une carrière scientifique dans les disciplines en rapport avec la radioprotection.


Site internet

Partenaires

Laboratoires IRSN impliqués

Programme IRSN concerné

Informations complémentaires

Contact