SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Organisation de la recherche

Les collaborations de l’IRSN dans le domaine de la recherche au niveau européen

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

C’est à l’échelle européenne - et internationale - que l’Institut œuvre pour donner de l’ampleur à ses coopérations scientifiques et techniques. Les buts sont multiples : en amont, partager l’effort de recherche et des installations complexes, et en aval, faciliter la nécessaire harmonisation des pratiques de sûreté nucléaire et de radioprotection. Accompagnant la construction de l’Espace européen de la recherche, dans la droite ligne de la stratégie de Lisbonne, l’IRSN s’est investi dès 2004 dans les réseaux d’excellence, et à partir de 2008 dans l’émergence des plateformes.

 

 

Les plateformes


Les « plateformes » sont des alliances structurées entre parties prenantes d’un même domaine de recherche. Elles plateformes ont vocation à porter la programmation de la recherche européenne dans leur domaine. Elles contribuent en effet à établir un agenda dit stratégique, qui définit les objectifs de la recherche dans leur secteur à 20 ans. Et elles œuvrent pour qu’il soit suivi.

 

Dès 2008, en précurseur, l’IRSN s’est engagé de manière de plus en plus volontariste dans l’organisation de ces structures, en participant à la création de Melodi pour la recherche sur les effets des faibles doses de rayonnements ionisants.

 

Aujourd’hui, l’IRSN est impliqué dans la gouvernance de quatre grandes structures :

  • Melodi (Multidisciplinary European Low Dose Initiative), plateforme européenne pour la recherche sur les faibles doses de rayonnements ionisants. Le Directeur général de l’IRSN en est le président. L’IRSN est l’un des principaux acteurs de son agenda stratégique.
  • Nugenia (Nuclear Gen II & II Association), association dédiée à la recherche et développement des technologies de fission nucléaire pour les réacteurs de générations II et III. Dans cette perspective, elle rassemble les activités de Sarnet, SNE-TP (dans lesquelles l’IRSN est très impliqué) et NuLIFE. L’IRSN a piloté l’élaboration d’un document exprimant la position des membres du réseau européen Etson, sur les besoins de recherche en matière de sûreté pour les réacteurs nucléaires de générations II et III. Ce « position paper » participe une plus grande présence des enjeux de sûreté nucléaire dans les programmes de recherche soutenus par l’association Nugenia.
  • L'Alliance (European Radioecology Alliance), l’alliance européenne en radioécologie. L’IRSN est l’un des principaux acteurs de son agenda stratégique.
  • OPERRA (Open Project for European Radiation Research Area), structure de coordination légale et logistique pour gérer les futurs appels à projets européens en radioprotection.

 

 

Les réseaux d’excellence


Les réseaux d’excellence sont des structures intermédiaires entre les projets de recherche tels qu’ils étaient conçus dans les premières générations de PCRD européens, et les plateformes.

 

Dès 2004, l’IRSN a présidé à la création d’un des premiers réseaux d’excellence, Sarnet, sur les accidents de fusion du cœur.

 

Aujourd’hui, l’Institut participe à plusieurs réseaux d’excellence :

  • Réseau Sarnet (Severe Accident Research Network of excellence), réseau d’excellence sur la recherche sur les accidents graves nucléaires. Coordonné par l’IRSN, Sarnet rassemble 49 organismes européens impliqués dans la recherche sur la sûreté des réacteurs nucléaires (instituts de sûreté, universités, industriels …) dans 18 pays européens ;
  • Doremi (Low Dose Research towards Multidisciplinary Integration), réseau d’excellence européen dédié à l’étude des effets des faibles doses de rayonnements ionisants, qui rassemble 22 organismes techniques de sûreté, centres de recherche, universités et agences gouvernementales d’Europe et du Japon ;
  • Star (Strategy for Allied Radioecology), réseau d’excellence européen pour la radioécologie. L’IRSN a participé à sa mise en place. Star rassemble 9 partenaires européens. Par ailleurs, l’IRSN participe activement à un réseau structuré hors collaboration de la Communauté européenne ;
 
 
Autre réseau

 

 

Les programmes de recherche des PCRD


Programmes en cours

 

L’IRSN participe actuellement à 22 programmes (dont 3 réseaux excellence, voir ci-dessus), dans le cadre du 7ème programme cadre de recherche et développement (PCRD) de la Commission européenne pour sa partie Euratom.

 

FP7-Euratom-Fission - Management of radioactive Waste 

 

FP7-Euratom-Fission - Nuclear Installation Safety

FP7-Euratom-Fission - Radiation Protection

 

FP7-Security

  

FP7-Transport

 

 

Quelques programmes achevés

 

FP6-Euratom-Fission

 

FP6-Euratom-Radioprotection

 

FP7-Euratom-Fission

 

FP7-Infrastructures


Collaborations scientifiques