SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Programme de recherche

Le projet européen FUTURAE

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Établir un état des lieux de la radioécologie en Europe et évaluer la faisabilité d’un réseau d’excellence en radioécologie

Le projet européen Futurae (a future for radioecology in Europe) du 6e PCRD - Euratom de la Commission européenne avait pour objectif d’étudier la faisabilité de la mise en place d’un réseau d’excellence en radioécologie dans le cadre du 7e PCRD. Ce réseau d’excellence avait pour but de maintenir et de renforcer la compétence dans cette discipline au niveau européen.

 

 

Conclusions et préconisations

 

Le projet Futurae a ainsi réalisé un diagnostic sur l’état de la radioécologie en Europe. Il a constaté une diminution notable des fonds alloués au sein des différents états membres au fil des PCRD, un morcellement des équipes de recherche, un problème de coordination entre  les différentes stratégies entreprises et les programmes de R&D des états membres ainsi qu’une menace de fermeture d’équipements dans certains organismes suite au départ en retraite d’experts.
Pour remédier à ces problèmes, les préconisations suivantes ont été identifiées :

  • recruter de jeunes scientifiques afin d’assurer la relève en matière d’expertise en radioprotection et gestion de crise nucléaire,
  • de maintenir et partager les équipements et les installations spécifiques qui répondent aux questions sociétales nouvelles
  • et, par la mutualisation des ressources et le partage des priorités en recherche, de rendre la recherche en radioécologie plus performante en Europe.

 

Cette démarche a conduit à la signature d’un memorandum of understanding déclarant l’intention commune de huit partenaires de créer l’alliance européenne en radioécologie ERA. L’alliance a proposé dans le cadre du 7e PCRD un projet de réseau d’excellence, Star, accepté par la commision européenne fin 2010 et dont l’un des objectifs majeurs est d’élaborer un agenda stratégique de recherche en radioécologie.

 

Organisation du projet

 

Neuf organismes appartenant à huit pays européens ont participé à Futurae. L’IRSN a coordonné le projet signé en août 2006 avec la Commission européenne pour deux ans. Le projet Futurae était constitué de quatre groupes de travail (GT) :

  • Le GT1 s’est chargé d’évaluer, sur la base de questionnaires envoyés aux différentes équipes de recherches en radioécologie, la situation de la recherche dans ce domaine en Europe et au niveau mondial ;
  • Le GT2 a mené une étude sur les besoins futurs de recherche en radioécologie à travers la consultation d’un groupe de « end-users » comprenant des représentants des industriels, des autorités de radioprotection, des organismes experts et des organisations internationales ;
  • Le GT3 a travaillé sur la hiérarchisation des actions de recherche à mener en regard des capacités de recherches existantes en Europe ;
  • Enfin le GT4 a évalué, sur la base des conclusions des autres GT, la faisabilité d’un réseau d’excellence et émettra des propositions de structuration de ce réseau.

En savoir plus

Site dédié au projet

Les organismes partenaires du projet

Contact