SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Programmes de recherche

Récit de la mission Freebird 2012, fin

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Jean-Marc Bonzom, chercheur en écotoxicologie, et Audrey Sternalski, post-doctorante, sont sur le terrain pour une durée d'un mois, à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi dans le cadre du projet Freebird (Fukushima Radiation Exposure and Effects in BIRD populations, ANR Flash Post Fukushima).

 

Leur mission : étudier, aux alentours de la centrale, les effets sur les oiseaux de la contamination de l’environnement par des substances radioactives.

 

Grâce au carnet de voyage scientifique tenu par Jean-Marc Bonzom, ils partagent quelques moments de leur activité de terrain.

Tout a une fin !

 

Me voilà de retour en France, après un mois de travail sur le terrain dans la préfecture de Fukushima. Audrey prolonge son séjour de 13 jours. Elle a été rejointe pour une semaine par Christelle Adam-Guillermin. Il reste encore du travail à accomplir. Entre les grenouilles et les oiseaux, je ne doute pas qu’elles vont être très occupées - et bien dormir quand l’occasion se présentera ! Je passe le relais maintenant à Christelle et Audrey pour les derniers récits.

 

Jean-François Guerre-Chaley (chef du Groupe d’appui à la recherche et aux moyens expérimentaux - PRP-ENV/SERIS/GARM) et Nicolas Dubourg (responsable technique au GARM), qui se trouvent en ce moment au Japon dans le cadre d’une formation, viendront également rejoindre Audrey en fin de séjour pour l’aider, entre autre, à plier les bagages.

 

 Avec nos collègues japonais du laboratoire d'écologie animale du Pr. Ueda (à droite sur la photo). Université de Rikkyo (Japon). Un pot de départ avait été organisé par nos collègues japonais.

© Jean-Marc Bonzom/IRSN

 

 

 

Direction un bar de Tokyo pour terminer dans la joie et la bonne humeur cette soirée.

© Jean-Marc Bonzom/IRSN

 

Avant mon départ, Keisuke Ueda, professeur à l’Université de Rikkyo, avait organisé au sein de son laboratoire un pot de départ. Il avait réuni toute son équipe. Nous avons passé une excellente soirée qui se prolongea tard dans la nuit dans un bar. Après un mois de travail intensif, Audrey et moi-même avons grandement apprécié ce geste et cette soirée. Il est des moments où il faut savoir évacuer la pression.

 

Cette aventure va maintenant se prolonger. Ici, avec nos collègues français et américains avec qui nous collaborons. De nombreuses analyses d’échantillons nous attendent. Les données obtenues devront également être analysées statistiquement et interprétées. C’est une autre étape. Ce n’est que le début d’une longue histoire…

 

Je terminerai juste ce carnet de route par une citation de Karl von Frich, zoologue et éthologiste, Prix Nobel de physiologie et de médecine en 1973 : « Tout cela paraît très clair – et demeure cependant suffisamment mystérieux pour que nous ne cessions de nous émerveiller.  […] Un des motifs qui me poussèrent à écrire ce petit livre fut le désir de partager la joie que j’avais vécue », Karl von Frisch, Vie et mœurs des abeilles.

 

Jean-Marc

 

Dernière modification le 17 juillet 2012


Projet Freebird

Laboratoire IRSN impliqué

Autres épisodes du récit

Contact