SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Unités de recherche

La cohorte française des mineurs d’uranium

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Contexte

 
La cohorte française des mineurs d’uranium concerne les mineurs recrutés dans le groupe CEA-Cogema (Commissariat à l’énergie atomique – Compagnie générale des matières nucléaires) entre 1946 et 2000. L’étude épidémiologique a été mise en place au début des années 80 dans le cadre d’une collaboration avec la Cogema, elle suit dans le temps l’état de santé des travailleurs et est menée par les chercheurs du Laboratoire d’épidémiologie des rayonnements ionisants de l’IRSN (LEPID).

 

 

Objectif


Ces études visent à améliorer la connaissance des pathologies susceptibles de se développer à long terme suite à une exposition chronique aux rayonnements ionisants à faibles doses. Elles caractérisent le risque éventuel de mortalité ou de morbidité pour différentes pathologies, en particulier pour le cancer du poumon, en fonction de l’exposition aux rayonnements ionisants et en tenant compte des facteurs de risque potentiels. Les études réalisées au sein de la cohorte sont conduites à des fins scientifiques, elles font l’objet d’une déclaration à la  Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (Cnil), demande d’autorisation n° 910392 et décision DR-2010-404 du 23 décembre 2010.

 

 

Description

 

La cohorte est actuellement constituée de plus de 5000 hommes, ayant travaillé pendant une période d’au moins un an entre 1946 et 2000 dans les divisions minières de la Crouzille, du Forez, de la Vendée-Bretagne et de l’Hérault. Les données administratives (période d’emploi, type de travail, lieu de travail), le statut vital et, le cas échéant, les causes de décès sont recueillies pour chaque mineur. L’enregistrement des données dosimétriques individuelles, imposé à partir de 1956 lors la mise en place des normes de radioprotection dans les mines françaises, permet de connaître l’exposition professionnelle annuelle des mineurs au radon, gaz radioactif issu de la désintégration de l’uranium et émetteur de rayonnements alpha. Les expositions aux poussières d’uranium et aux rayonnements externes gamma émis par le minerai environnant étaient aussi mesurées. Une reconstruction rétrospective de l’exposition au radon a été réalisée par un groupe d’experts pour les mineurs recrutés entre 1946 et 1955. À partir de ces informations anonymisées, des analyses statistiques sont réalisées par le Laboratoire d’épidémiologie de l’IRSN.


La prolongation du suivi de la cohorte s’effectue régulièrement et permet de confirmer ou non les excès de mortalité observés dans les analyses antérieures et d’étudier les pathologies susceptibles de se développer à long terme.

 


Principaux résultats


La première cohorte mise en place dans les années 1980 portait sur un groupe de 1785 mineurs de fond ayant travaillé avant 1972 (Tirmarche 1993, Laurier 2004). Depuis, la cohorte a été étendue à l'ensemble des individus ayant eu un statut de mineur dans le groupe CEA-Cogema. Le travail de reconstitution du statut vital réalisé à ce jour jusqu'au 31 décembre 2007 a permis d'obtenir un suivi moyen de trente-cinq ans et un enregistrement de 1935 décès.


Les analyses conduites sur la cohorte française n'ont pas mis en évidence d'augmentation de la mortalité globale chez les mineurs d'uranium par rapport à la population générale. En revanche, un excès de décès par cancer du poumon a été observé. Ce risque de décès est associé à l'exposition cumulée au radon (Rage 2015) et à la dose reçue au poumon (Rage 2012), persistant après prise en compte du statut tabagique (Leuraud 2007) et silicotique (Amabile 2009), facteurs de risque connus du cancer du poumon. Il a été montré que la relation entre le risque de cancer du poumon et l'exposition au radon était influencée par le délai depuis l'exposition, la période d'exposition, le type de mine et la pénibilité du travail (Rogel 2002, Vacquier 2009). La caractérisation et la prise en compte des erreurs de mesures associées à l'exposition au radon font également l'objet de travaux afin d'améliorer l'estimation du risque de décès par cancer du poumon (Allodji 2012, Hoffmann 2014). Un excès de décès par cancer du rein a été également observé (Vacquier 2008, Rage 2015), mais aucune association avec les niveaux d'exposition ou la dose au rein n'a été trouvée (Drubay 2014). Une analyse portant sur les risques de maladie de l'appareil circulatoire a également été effectuée, suggérant une augmentation du risque de décès par maladie cérébrovasculaire (Nusinovici 2010), et montrant que la prise en compte des facteurs de risque cardiovasculaire ne modifiait pas substantiellement les résualtats (Drubay 2015).


La cohorte française des mineurs d'uranium a par ailleurs participé à des collaborations internationales (Lubin 19941, BEIR 19992, Tomasek 2008). Dans le cadre de projets de recherche collaboratifs en Europe, la cohorte française a contribué au projet européen Alpha-Risk, coordonné par l'IRSN. La mise en commun des données issues des trois cohortes européennes française, tchèque et allemande a permis de conduire des analyses sur plus de 50 000 mineurs d'uranium (Leuraud 2011). Un projet de plus large envergure envisageant la mise en commun des cohortes européennes et de cohortes nord-américaines est en cours de mise en place.

 

1. Lubin JH, Boice JD, Edling C, Hornung R, Howe GK, E. Kusiak R (1994) Radon and lung cancer risk: A joint analysis of 11 underground miners studies. National Institutes of Heath, National Cancer Institute ed. Washington,DC: NIH Publication N°94-3644.

2. Committee on Health Risks of Exposure to Radon - National Research Council. (1999) Health effects of exposure to radon (BEIR VI): Washington DC: National Academy Press.


 

Références

  • Allodji RS, Leuraud K, Bernhard S, Henry S, Benichou J, Laurier D. Assessment of uncertainty associated with measuring exposure to radon and decay products in the French uranium miners cohort. J Radiol Prot 2012; 32: 85–100.
  • Allodji RS, Leuraud K, Thiébaut A, Henry S, Laurier D, Bénichou J. Impact of measurement error in radon exposure on the estimated excess relative risk of lung cancer death in a simulated study based on the French Uranium Miners' Cohort. Radiat Environ Biophys 2012; 51: 151–63.
  • Allodji RS, Thiébaut A, Leuraud K, Rage E, Henry S, Laurier D, Bénichou J. The Performance of Functional Methods for Correcting non-Gaussian Measurement Error within Poisson Regression: Corrected Excess Risk of Lung Cancer Mortality in Relation to Radon Exposure among French Uranium Miners. Stat Med 2012; 31: 4428-43.
  • Allodji R. Prise en compte des erreurs de mesure dans l’analyse du risque associe a l’exposition aux rayonnements ionisants dans une cohorte professionnelle : application a la cohorte française des mineurs d’uranium. Université Paris XI. Faculté de Médecine Paris-Sud : Epidémiologie et intervention en santé publique. Thèse soutenue le 9 décembre 2011.
  • Amabile, JC, Leuraud K, Vacquier B, Caër-Lorho S, Acker A, Laurier D. Multifactorial study of the risk of lung cancer among French Uranium miners: radon, smoking and silicosis. Health Physics 2009; 97(6):613-621.
  • Brugmans M, Rispens S, Bijwaard H, Laurier D, Rogel A, Tomasek L, Tirmarche M. Radon-induced cancer in French and Czech miner cohorts described with a two-mutation cancer model. Radiat Environ Biophys 2004; 43:153-63.
  • Drubay D, Caër-Lorho S, Laroche P, Acker A, Laurier D, Rage E. Circulatory system disease mortality among French uranium miners: a case-control study. Radiat Res 2015;183(5):550-62.
  • Drubay D, Ancelet S., Acker A., Kreuzer M, Laurier D, Rage E. Kidney cancer mortality and ionizing radiation among French and German uranium miners, Radiat Environ Biophys 2014; 53(3):505-13.
  • Drubay D. Analyse de la relation dose-réponse pour les risques de mortalité par cancer et par maladie de l'appareil circulatoire chez les mineurs d'uranium. Université Paris XI. Faculté de Médecine Paris-Sud : Santé publique et épidémiologie. Thèse soutenue le 6 février 2015.
  • Heidenreich W, Tomasek L, Rogel A, Laurier D, Tirmarche M. Studies of radon-exposed miner cohorts using a biologically based model: comparison of current Czech and French data with historic data from China and Colorado. Radiat Environ Biophys 2004; 43:247-256.
  • Laborde-Castérot H, Laurier D, Caër-Lorho S, Etard C, Acker A, Rage E. Chest x ray screening examinations among French uranium miners: exposure estimation and impact on radon-associated lung cancer risk. Occup Environ Med 2014;71(9):611-8.
  • Laurier D, Rogel A, Valenty M, Tirmarche M. Discussion on radon and leukaemia risk in underground miners: are working level months the most appropriate exposure parameter? (Letter to the editor) Health Phys 2004; 86:427-428.
  • Laurier D, Tirmarche M, Mitton N, Valenty M, Gelas JM, Quesne B, Richard P, Poveda S. An update of cancer mortality among the French cohort of uranium miners: extended follow-up and new source of data for causes of death. Eur J Epidemiol 2004; 19:139-146.
  • Laurier D, Rogel A, Tomasek L, Tirmarche M. Comment on "Studies of radon-exposed miner cohorts using a biologically based model: comparison of current Czech and French data with historic data from China and Colorado" by W.F. Heidenreich, L. Tomasek, A. Rogel, D. Laurier, M. Tirmarche (2004) Radiat Environ Biophys 43:247-256, and "Radon-induced lung cancer in French and Czech miner cohorts described with a two-mutation cancer model" by M.J.P. Brugmans, S.M. Rispens, H. Bijwaard, D. Laurier, A. Rogel, L. Tomasek, M. Tirmarche (2004) Radiat Environ Biophys 43:153-163. Radiat Environ Biophys 2005; 44: 155-6.
  • Laurier D, Vacquier B , Leuraud K, Caer S, Acker A, Tirmarche M. Risques associés au radon : l’apport des études de mineurs. Bulletin Epidemiologique Hebdomadaire 2007; 18-19:146-149.
  • Leuraud K, Billon S, Bergot D, Tirmarche M, Caër S, Quesne B, Laurier D. Lung cancer risk associated to exposure to radon and smoking in a case-control study of French uranium miners. Health physics 2007; 92(4):371-378.
  • Leuraud K, Schnelzer M, Tomasek L, Hunter N, Timarche M, Grosche B, Kreuzer M, Laurier D. Radon, smoking and lung cancer risk: Results of a joint analysis of three European case-control studies among uranium miners. Radiat Res 2011; 176: 375-387.
  • Nusinovici S, Vacquier B, Leuraud K, Metz C, Caër-Lorho S, Acker A, Laurier D. Mortality from Circulatory System Diseases and Low Level Radon Exposure in the French Uranium Miners Cohort Study, 1946-1999. Scand J Work Environ Health 2010; 36(5): 373–383.
  • Rage E, Caër-Lorho S, Ancelet S, Acker A, Laroche P, Laurier D. Extended follow-up of the French uranium miner’s cohort: Mortality analyses from 1946 to 2007. Int Arch Occup Environ Health. 2015; 88(6):717-30. doi: 10.1007/s00420-014-0998-6. Epub 2014 Nov 20
  • Rage E, Vacquier B, Blanchardon E, Allodji SR, Marsh JW, Caër-Lorho S, Acker A, Laurier D. Risk of lung cancer mortality in relation to lung doses among French uranium miners: follow-up 1956-99. Radiat Res 2012; 177: 288–297.
  • Tirmarche M, Baysson H, Telle-Lamberton M. Exposition à l’uranium et risque de cancer: une revue des études épidémiologiques. Revue Epidémiol Santé Publique 2004; 52: 81-90.
  • Tirmarche M, Harrison J, Laurier D, Blanchardon E, Paquet F, Marsh J. Risk of lung cancer from radon exposure: contribution of recently published studies of uranium miners. Ann ICRP 2012; 41:368-77.
  • Tomasek L, Rogel A, Tirmarche M, Mitton N, Laurier D. Lung cancer in French and Czech uranium miners – risk at low exposure rates and modifying effects of time since exposure and age at exposure. Radiat Res 2008; 169 (2): 125-37.
  • Tomasek L, Rogel A, Laurier D, Tirmarche M. Dose conversion of radon exposure according to new epidemiological findings. Radiat Protect Dosimetry 2008; 130: 98-100.
  • Vacquier B, Caer S, Rogel A, Feurprier M, Tirmarche M, Luccioni C, Quesne B, Acker B, Laurier D. Mortality risk in the French cohort of uranium miners: extended follow-up 1946-1999. Occup Environ Med 2008; 65: 597-604.
  • Vacquier B, Rogel A, Leuraud K, Caer S, Acker A, Laurier D. Radon associated lung cancer risk among French uranium miners: modifying exposure-risk relationship. Radiat Environ Biophys 2009; 48(1):1-9.
  • Vacquier B, Rage E, Leuraud E, Caër-Lorho S, Houot J, Acker A, Laurier D. The influence of multiple types of occupational exposure to radon, gamma rays and long-lived radionuclides on mortality risk in the French “post-55” cohort of uranium miners. Radiat Res 2011; 176(6): 796-806.

Laboratoire IRSN impliqué

Financement

​Conjoint entre IRSN et Areva, dans le cadre d'un Programme d'intérêt commun