SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Taux de déplacement des failles d'Aigion et d'Eliki à partir des terrasses marines soulevées, Golfe de Corinthe, Grèce


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Paolo Marco De Martini (a), Daniela Pantosti (a), Nikolaos Palyvos (a), Francis Lemeille (b), Lisa McNeill (c) and Richard Collier (d)

Comptes Rendus Geosciences
Volume 336, Issues 4-5 , March 2004, Pages 325-334

Type de document > *Article de revue

Mots clés > faille/fracture, séismes

Unité de recherche > IRSN/DEI/SARG/BERSSIN

Auteurs > LEMEILLE Francis

Date de publication > 01/11/2004

Résumé

Le long de la côte sud du golfe de Corinthe, un important soulèvement côtier est illustré par des plates-formes marines soulevées, d'âge Pléistocène supérieur. Tous les fragments de terrasses préservés dans le mur des failles d'Aigion et d'Eliki ont été cartographiés en détail. Afin de déterminer les taux de soulèvement cumulés, une corrélation, contrainte par quelques datations directes des dépôts recouvrant les terrasses, a été tentée, pour chaque terrasse, avec les courbes eustatiques. Nous obtenons des taux de déplacements de 1,05–1,2 mm an−1 pour le mur de la faille d'Aigion et de 1,0 à 1,25 mm an−1 respectivement pour les murs des failles d'Eliki est et ouest. Une procédure de modèle inverse a été adoptée pour corréler les transects de terrasses les mieux préservés, en utilisant un code basé sur la théorie de dislocation standard et en prenant des scénarios raisonnables de soulèvement régional. Nous avons obtenu des taux de déplacement maximaux cohérents compris dans l'intervalle 7–11 mm an−1 pour les failles d'Eliki est et ouest et 9–11 mm an−1 pour la faille d'Aigion

a Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia, Via di Vigna Murata 605, 00143, Roma, Italy
b IRSN, Fontenay-aux-Roses, France
c Southampton Oceanography Centre, University of, Southampton, UK
d School of Earth Sciences, University of, Leeds, UK