SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Concentration de 137Cs dans les aérosols en France métropole et à Papeete (Tahiti) de 1959 à 2002.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

P. Bouisset, E. Barker, O. Masson, R.Gurriaran, X. Cagnat, M. Hadjaj.

actes du congrès national de radioprotection, SFRP 2003, Montpellier (France) 11-13 juin

Résumé

Les longues séries temporelles permettent d'étudier le comportement du réservoir atmosphérique suite aux injections des expérimentations d'engins nucléaires, de l'activité indutrielle, ou suite aux accidents de Tchernobyl (1986) et d'Algésiras en Espagne (1998). L'observatoire de la radioactivité de l'atmosphère de l'IRSN a été mis en place à partir de 1959 avec des prélèvements en France métropolitaine (6 sites répartis sur le territoire) et en Outre-mer (Papeete et St Denis de la Réunion). La comparaison des résultats de 137Cs obtenus dans les 2 hémisphères montre qu'il y a une concentration 10 fois plus élevée dans l'hémisphère Nord. Nus observons en 2002, pour le 137Cs dans les aérosols, des valeurs de l'ordre de 0,5micro Béquerel par m-3 en France métropole et de l'ordre de 0,05micro Béquerel par m-3 à Tahiti, 1000 fois plus faibles qu'il y a 35 ans.