SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Entraînement et redistribution des radionucléides sur le bassin versant de la Peyne Rapport préliminaire


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Céline DUFFA, François DANIC
Rapport DEI/SESURE n°2006-11

Type de document > *Rapport/contribution à GT (papier ou CD-Rom)

Mots clés > bassin versant, pluie, sédiment, sol, transfert

Unité de recherche > IRSN/DEI/SESURE/LERCM

Auteurs > DUFFA Céline

Date de publication > 08/03/2006

Résumé

Les transferts de radionucléides présents dans les sols et sédiments sont  essentiellement conditionnés par les mobilités des vecteurs physiques qui constituent leurs supports. L’eau est le principal vecteur de transfert naturel, les radionucléides y étant associés sous forme dissoute ou particulaire. Le ruissellement et l’érosion hydrique sont en particulier responsables de l’entraînement et de la redistribution des contaminants suite à un dépôt atmosphérique sur un bassin versant. Toutefois leur effet n’est pas le même en tout point du bassin versant. Le travail entrepris ici vise à élaborer une classification de la sensibilité des sols vis-à-vis de ce phénomène d’entraînement des radionucléides. Les différents facteurs de sensibilité ont été identifiés : pluviométrie, pente, occupation du sol, et nature du sol. Le bassin versant de la Peyne, qui présente une variabilité importante de ces quatre paramètres, constitue le site pilote pour cette étude. Sur ce bassin versant, on cherche à identifier les zones les plus sensibles à l’entraînement des radionucléides, en combinant une approche prédictive théorique basée sur la cartographie et une approche descriptive reposant sur le prélèvement et l’analyse d’échantillons de sol.

Laboratoire

le laboratoire impliqué dans ce travail

Texte complet

Contact