SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Etude régionalisée de l’impact d’une pollution radioactive accidentelle sur le blé d’hiver


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Aude Delboe, Catherine Mercat-Rommens
Rapport DEI/SESURE n°2005-15

Type de document > *Rapport/contribution à GT (papier ou CD-Rom)

Mots clés > agriculture, blé, contamination, rejets, sensibilité, végétaux

Unité de recherche > IRSN/DEI/SESURE/LERCM

Auteurs > MERCAT-ROMMENS Catherine

Date de publication > 28/04/2005

Résumé

Le but de cette étude est d’évaluer la sensibilité du blé d’hiver vis-à-vis d’un rejet accidentel de radioactivité. Il s’agit de savoir si un dépôt uniforme et ponctuel entraînerait une contamination identique de cette culture à l’échelle du territoire national. L’étude s’est appuyée sur les équations du modèle ASTRAL qui permet d’évaluer le transfert des radionucléides dans la chaîne alimentaire terrestre suite à une émission atmosphérique accidentelle. Le paramètre d’ASTRAL sur lequel l’étude s’est concentrée est le facteur de transfert de la radioactivité de l’air au grain. Ce facteur dépend à la fois des paramètres de captation et de translocation, puisque la récolte est contaminée quand les radionucléides déposés sur les feuilles sont assimilés et transportés vers le grain. La méthodologie a donc consisté à régionaliser ces deux paramètres. Pour cela, le logiciel STICS (Simulateur mulTIdisciplinaire pour des Cultures Standard) développé par l’INRA d’Avignon a été utilisé. Ce modèle propose un suivi au pas de temps journalier de l’indice foliaire, ainsi que les dates d’occurrence des stades agronomiques du blé. Ces variables ont été corrélées à la captation et à la translocation. Les sorties des simulations effectuées sur 12 stations climatiques et 2 variétés ont permis d’exprimer les paramètres de captation et de translocation selon la typologie d’ASTRAL, c’est-à-dire en fonction du délai dépôt-récolte. Ces valeurs ont ensuite été confrontées à des données bibliographiques et aux travaux menés par l’IRSN dans le cadre des programmes RESSAC et RADEMIC.

Laboratoire

le laboratoire impliqué dans ce travail

Texte complet