SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Amélioration des mouvements propres des chaînes de spectrométrie gamma pour la mesure d'échantillons de l'environnement.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

G. Kerlau, X. Cagnat, P. Bouisset, E. Barker, D. Calmet Proceedings des Journées Techniques de la CETAMA : mesures et analyses dans les matrices environnementales et biologiques. 14-15 septembre 1999 - Cadarache. p.397-403

Type de document > *Article de revue, *Congrès/colloque

Mots clés > métrologie des traces de radioactivité, méthode de mesure, spectrométrie gamma

Unité de recherche > IRSN/DEI/STEME/LMRE

Auteurs > BARKER Evelyne, BOUISSET Patrick

Date de publication > 15/09/1999

Résumé

La quantification des éléments radioactifs dans les échantillons de l'environnement nécessite une amélioration constante des limites de détection. Différentes sources peuvent contribuer à cette amélioration. En particulier, le mouvement propre de l'installation en est une composante importante. En spectrométrie, l'intensité des événements dans la gamme d'énergie observée et sa stabilité temporelle sont essentiels pour la limite de détection et la précision de la mesure à bas niveau d'activité. Pour la spectrométrie gamma à bas niveau d'activité, le LIVIRE dispose d'une salle blindée constituée par 130 tonnes de plomb située sous une dalle de béton boré de 3 mètres d'épaisseur. Nous avons réalisé une étude des mouvements propres de détecteurs GeHp type N de forte efficacité relative dans cet environnement. Différentes configurations, renouvellement de l'air de l'installation - circulation d'azote - ajout de protection passive, visant à l'amélioration des performances de ces chaînes ont été testées et les variations temporelles des niveaux d'activités du mouvement propre ont été étudiées. Ces résultats sont présentés ainsi que leurs implications en terme de limite de détection et de précision sur les activités mesurées pour des matrices environnementales.