SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Concentration de 137Cs et de 7Be dans les aérosols en France métropolitaine et à Tahiti de 1959 à 2002.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

P. BOUISSET 1, E. BARKER 1, O. MASSON 2, R. GURRIARAN 1, X. CAGNAT 1, D. MEKHLOUCHE 1, S. AUBRY 1, M. HADJAJ 3, L. SAEY 2

Radioprotection, Vol. 39, n° 3, pages 367 à 381

Résumé

Les longues séries temporelles d'observation de la radioactivité dans l'atmosphère (au niveau du sol) permettent d'étudier l'évolution de ce réservoir après les injec­tions des expérimentations nucléaires militaires, de l'activité industrielle, ou suite aux accidents tel que celui de Tchernobyl (1986). Conjointement à l'observation des radionucléides d'origine artificielle, les radionucléides formés par l'interaction du rayonnement cosmique dans la haute atmosphère, comme 7Be, sont quantifiés. La corrélation entre les composantes naturelles et artificielles permet de mieux com­prendre l'évolution globale de la radioactivité dans l'atmosphère. L'observatoire de la radioactivité dans l'atmosphère de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a débuté en 1959. Actuellement les aérosols sont prélevés dans 6 stations localisées en Métropole et dans 2 stations en Outre-mer (hémisphère sud). Les concentrations de 137Cs dans les aérosols en 2002 sont de l'ordre de 0,4 µBq M-3 en métropole et 10 fois moins à Tahiti. Les activités du 7Be, de l'ordre de 3 200µBq m3, sont similaires en métropole et à Tahiti.

1  IRSN, LMRE, bâtiment 501, Bois des Rames, 91400 Orsay, France.
2  IRSN, LERCM, bâtiment 153, CE-Cadarache, 13108 St-Paul-lez-Durance, France.
3  MSIS, bâtiment 501, Bois des Rames, 91400 Orsay, France