SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Bains de corium au fond de la cuve d’un réacteur à eau sous pression (REP) lors d’un accident grave


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

RST-IRSN-05, Juin 06
Florian Fichot.

Type de document > *Article de revue

Mots clés > sûreté, accident grave, corium, intégrité de la cuve

Unité de recherche > IRSN/DPAM/SEMCA/LESAM

Auteurs > FICHOT Florian

Date de publication > 01/06/2006

Résumé

La formation d’un bain de corium au fond de la cuve est une étape critique d’un d’accident de fusion du cœur d’un réacteur à eau sous pression (REP). En effet, le flux de chaleur à l’interface entre le bain et la cuve nécessaire pour évacuer la puissance résiduelle peut dépasser 1 MW/m2 dans cette situation, ce qui menace directement l’intégrité de la cuve, même en cas de refroidissement par l’extérieur. On rappelle cependant que certaines études de sûreté ont montré que de tels flux ne peuvent être atteints pour des réacteurs de puissance inférieure à 600 MWe (AP600, VVER 440) car il est alors possible de refroidir la cuve par l’extérieur.