SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Les accidents d'irradiation : mise en place d'une base de données "ACCIRAD " à l'IRSN


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

V. CHAMBRETTE, S. HARDY and J.-C. NÉNOT Radioprotection 2001, Vol. 36, n° 4, page 477-510, in French

Type de document > *Article de revue

Mots clés > radioprotection, accident, bases de données

Unité de recherche > Cellule médico-sanitaire (CMS)

Auteurs > CHAMBRETTE Valérie, HARDY Sylvie

Date de publication > 01/10/2001

Résumé

Abstract Radiological accidents - Database establishment "ACCIRAD" at irsn. One of the missions of the irsn, as a part of expertise for human radiation protection, is to establish a review of radiological accidents resulting into deterministic effects occurring worldwide, in order to improve the management of radiation accident situations. For this purpose, a database called "ACCIRAD" has been created, gathering information obtained by the irsn during its own expertise analyses or from data reported in the literature. A summary of the data is presented in a table in the present paper, as well as a global analysis of the accidental cases. A consultation of "ACCIRAD" database by Internet will be possible, in the next future. Résumé Dans le cadre de ses missions d'expertise pour la protection de l'homme contre les rayonnements ionisants, l'irsn a pour objectif de dresser un bilan des accidents d'origine radiologique survenus dans le monde ayant causé des effets déterministes afin d'en tirer les enseignements et d'établir un retour d'expérience. Une base documentaire informatique "ACCIRAD " de ces événements est établie en reprenant des données acquises à l'irsn au cours de ses propres expertises, mais également des informations issues d'un travail de recherche bibliographique. Un recensement sous forme de tableau résumé est présenté dans cet article et une synthèse permettant d'établir un certain nombre de faits marquants a été réalisée. Dans un second temps, une consultation via Internet sera envisagée pour rendre accessible la base de données "ACCIRAD " au public intéressé.