SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Radon dans les bâtiments


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Marie-Christine ROBE Et Margot TIRMARCHE Radon dans les bâtiments; Collection "les techniques de l'ingénieur" C3 384-année 2003

Résumé

1. Généralités sur le radon C3 384-2 1.1. Origine du radon 2 1.2. Contribution du radon à l’exposition des populations aux rayonnements ionisants 2 1.3. Migration du radon du sol à l’atmosphère 3 1.4. Mesure du radon 4 2. Exposition domestique au radon en France 5 2.1. Campagnes de mesure de l’irradiation naturelle en France 5 2.2. Résultats des campagnes de mesure 5 3. Evaluation du risque de cancer lié à l’inhalation du radon 7 3.1. Exposition faible étalée sur de longues périodes 7 3.2. Différentes approches épidémiologiques possibles 7 3.3. Résultats observés 8 3.4. Quantification du risque 10 4. Différentes recommandations d’action 10 4.1. Union européenne 10 4.2. France 10 5. Techniques de réduction du radon 11 5.1. Techniques de réduction passives 12 5.2. Techniques actives 12 6. Conclusion 15 Références bibliographiques 15 Pour en savoir plus Doc. C 3 384 L’écorce terrestre contient, en quantités variables, des éléments radioactifs qui sont présents sur la Terre depuis sa formation ; parmi eux figure l’uranium. La caractéristique commune et fondamentale de tous les éléments radioactifs est d'être instables: ils se désintègrent pour donner naissance à de nouveaux atomes, radioactifs ou non, et à des rayonnements. L'un des produits de la décomposition de l'uranium est le radon, gaz radioactif naturel. Il peut s'accumuler dans l'atmosphère plus confinée des bâtiments dans lesquels nous passons la majeure partie de notre temps. Il est globalement responsable du tiers de l'exposition de la population française aux rayonnements ionisants. C'est le risque de cancer du poumon qui motive la vigilance à l'égard du radon dans les habitations. Il est possible de réduire les niveaux de radon dans les bâtiments par la mise en ouvre de techniques de réduction souvent simples et relativement peu coûteuses à l'échelle individuelle tant dans les bâtiments existants que dans les bâtiments en cours de construction.