SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Développement d'un système de détection silicium destiné à la spectrométrie X et gamma basse énergie en anthroporadiamétrie


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Journées de spectrométrie gamma et X 15, 16 et 17 octobre 2002 INSTN, CEA SACLAY Olivier Evrard (1), Paul Burger (1), Loïc de Noir de Carlan (2), et Didier Franck (2) (1) Canberra Semi-Conductor NV, Olen, Belgique (2) IRSN/DPHD/SDOS/LEMDI, BP17, 92262 Fontenay-aux-Roses cedex, France

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés > dosimétrie interne, contamination, évaluation de doses

Unité de recherche > Laboratoire d'évaluation et de modélisation de la dose interne (LEMDI)

Auteurs > FRANCK Didier

Date de publication > 13/11/2002

Résumé

Les systèmes de détection actuellement disponibles pour la mesure in vivo de la contamination interne présentent des limites de détection insuffisantes pour évaluer la charge pulmonaire en 239Pu à des niveaux correspondant aux limites annuelles d’incorporation. Malgré les progrès importants réalisés au cours des dernières années, notamment grâce aux détecteurs Germanium Haute Pureté, de nouvelles techniques doivent être recherchées pour améliorer la surveillance médicale des travailleurs exposés à des composés de plutonium, d’américium et d’uranium de composition isotopique variable. Les détecteurs silicium pixélisés passivés implantés peuvent devenir une alternative intéressante en associant à la fois une localisation de contaminations, des propriétés de haute résolution, de géométrie plane, et un fonctionnement à température ambiante Cette dernière fonctionnalité en particulier devrait conduire à une plus grande flexibilité comparée au germanium et permettre de construire ainsi des systèmes de plus grande surface de détection et de géométrie mieux adaptée à la mesure spectrométrique au niveau des poumons ou des plaies contaminées. Ce poster se propose de montrer les résultats des travaux réalisés concernant le développement d’un démonstrateur modulaire intégré bases sur l’utilisation de détecteurs pixélisés de grande surface (16 cm²). Cette étude comprend la caractérisation du module de détection, tant du point de vue électronique que de point de vue métrologique. Cette première étape a pour but de valider l'approche dans le cadre de la mesure des plaies contaminées pour estimer son potentiel dans la cadre de la mesure pulmonaire. Cette étude sera présentée en soulignant les problèmes pratiques rencontrés pour assurer la surveillance des travailleurs exposés pour la mesure de plaies contaminées mais également dans le cadre de la mesure pulmonaire.