SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Modélisations de la réponse sous rayonnements de dosimètres électroniques.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

S. Ménard, Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dosimétrie, 2-3 octobre 2003, Sochaux (France).

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés > neutrons, proton

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SDE/LDRI

Auteurs >

Date de publication > 02/10/2003

Résumé

Les rayonnements neutroniques et photoniques étant indirectement ionisants, l’instrumentation de radioprotection utilisée pour la dosimétrie d’ambiance ou individuelle des travailleurs exposés consiste à détecter les particules chargées secondaires. Leurs natures et leurs distributions spectrales dépendent de l’énergie, de l’angle et du type de rayonnement incident. Simuler, à l’aide de codes Monte Carlo, les interactions et le transport des rayonnements primaires et secondaires dans les détecteurs permet de réduire le nombre de prototypes développés et d’expériences de caractérisations sous rayonnement. De plus, la simulation rend possible la détermination de la réponse de l’instrument pour des configurations d’exposition plus étendues que celles des rayonnements de référence produits en laboratoire.
Le code MCNPX [1] permet de transporter, en plus des photons, électrons et neutrons, les particules chargées plus lourdes que les électrons et de simuler les interactions rayonnement-matière pour un certain nombre de particules (photons, neutrons, protons). Le présent papier se propose de présenter l’intérêt de l’utilisation du code MCNPX dans les phases d’études, de recherches et d’évaluation de l’instrumentation nécessaire à la surveillance dosimétrique. Pour ce faire, la présentation s’appuie sur les résultats de modélisation d’un prototype de compteur proportionnel équivalent tissu (CPET) et du CRAMAL.