SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Validation par la mesure d'OEDIPE, outil d'évaluation de la dose interne personnalisée


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :


Titre de la revue : Radioprotection
Volume : 41
N° : 4
Pagination : 401-411
Date de publication: 01/12/2006

Type de document > *Article de revue

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SDI/LEDI

Auteurs > AUBINEAU-LANIECE Isabelle, BARDIES Manuel, BITAR Abdalkader, CHIAVASSA Sophie, FERRER Ludovic, FRANCK Didier, JOURDAIN Jean-René, LISBONA Albert

Date de publication > 01/12/2006

Résumé

La radiothérapie interne ou vectorisée consiste à injecter aux patients des radiopharmaceutiques afin de délivrer des doses de rayonnements aux tumeurs ou organes ciblés. La réalisation d'études dosimétriques est nécessaire pour chaque patient traité par radiothérapie vectorisée ainsi que pour les sujets contaminés par inhalation, blessure ou ingestion. Afin d'atteindre la précision requise dans de tels cas, nous avons développé une méthode dosimétrique, basée sur le code Monte-Carlo de transport des particules MCNPX. L'anatomie de chaque patient ou sujet contaminé est prise en compte sous forme d'une géométrie voxélisée créée à partir d'images tomodensitométriques (CT) ou de résonance magnétique (IRM). Cet outil baptisé OEDIPE (acronyme d'outil d'évaluation de la dose interne personnalisée) permet de réaliser des études dosimétriques à l'échelle des organes et du voxel. La validation d'un tel outil est complexe car les sources de variations du calcul dosimétrique sont multiples : méthodes de calcul, définitions et représentativité de la géométrie. L'étude présentée ici a pour but de valider l'outil OEDIPE par comparaison de ses résultats avec des mesures expérimentales obtenues à l'aide de fils thermoluminescents. La comparaison des doses moyennes calculées et mesurées est satisfaisante. Cependant, la mesure et le calcul des distributions spatiales de dose le long des fils thermoluminescents, bien qu'ayant des allures comparables, présentent des écarts significatifs. Cela est dû au fait qu'il est impossible de faire correspondre exactement une portion de fil à un voxel donné.