SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Distribution des scanographies et des actes de radiologie interventionnelle dans la population française- Une première approche par l'étude des bases de données des administrations de la santé.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

J. Donadieu, P. Scanff, P. Pirard, B. Aubert, Journées Françaises de radiologie 2004, CNIT Paris La Défense, 2-6/10/2004.

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés > irradiation, scanner

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SER/UEM

Auteurs > AUBERT Bernard, SCANFF Pascale

Date de publication > 02/10/2004

Résumé

 Objectifs

Les scanographies et les actes de radiologie interventionnelle sont les plus irradiants et leur distribution dans la population française est mal connue. L’InVS et l’IRSN ont constitué un observatoire pour étudier ces pratiques médicales.

Matériels et méthodes

 Un premier travail de synthèse des informations disponibles dans plusieurs organismes publics (DGSNR, CNAM-TS et DRESS) a été effectué pour tester leur pertinence dans le cadre de cet observatoire.

Résultats

Les données DGSNR sur le parc d’appareils (1993-2002) montrent une progression lente des scanners (+ 15 %), une stabilité des appareils « légers » et une décroissance des appareils « lourds » (-31 % en radiologie interventionnelle). A partir des données 2001 de la CNAM-TS, on peut dénombrer 2,07 millions d’actes de scanographie et 21039 actes de cardiologie interventionnelle. Les données DREES 2001 des établissements soumis à la dotation globale conduisent à 1,55 millions de TDM, 35915 actes de cardiologie interventionnelle, 27826 de radiologie vasculaire et 11134 de neuroradiologie vasculaire.

Conclusions

Ces données permettent une première approche de la fréquence des actes les plus irradiants mais illustrent la nécessité de les compléter par des données plus précises pour mieux estimer la distribution de ces actes et déterminer les populations les plus exposées.

Plus d'informations